15 adresses gourmandes à Lisbonne

Lisboa(2011, août). Lisbonne, ou Lisboa en portugais, est une ville de caractère qui nous éblouit au fil des balades à travers ses quartiers.

Préparez-vous, il y a des côtes à monter! Toutefois, les panoramas à couper le souffle en valent la peine. Chaque mirador permet de capter un angle unique de la ville, et d’admirer les couleurs qui varient en cours de journée.

Lisbonne est non seulement un régal pour les yeux : elle sait aussi charmer les gourmands avec ses pâtisseries, ses cafés, ses restaurants de spécialités et ses saveurs locales. Voici des adresses gourmandes appréciées lors de mon dernier passage à Lisbonne.

a brasileira, lisbonne

Déjeuner Lisbonne

Café A Brasileira

Ce café, ayant pignon sur rue depuis 1907, est un endroit que j’ai fréquenté surtout pour le petit déjeuner. On peut aussi y aller simplement pour un café, pour un lunch léger ou pour un repas du soir. Quelle que soit l’heure, l’endroit est charmant avec sa jolie façade et son style d’une autre époque. La terrasse donne sur une rue assez vivante.

(120 rua Garrett)A Braseileira

Confeitaria nacionalConfeitaria Nacional
(18 b/c Praça da Figueira)
Fondée en 1829, la Confeitaria Nacional est une des plus vieilles pâtisseries de Lisbonne encore ouverte aujourd’hui. Les pâtisseries sont exquises, et servies dans un pareil décor, dur de ne pas avoir envie d’y repasser quelques fois durant son séjour. Gourmandises pour emporter ou à grignoter sur place au petit déjeuner ou à l’heure du thé.

Manuel Tavares (1 rua da Betesga)
Tout près de la Confeitaria Nacional se trouve l’épicerie fine de Manuel Tavares. Une caverne d’Ali baba de produits fins et typiques du Portugal. Une autre institution plus que centenaire, puisque la boutique a pignon sur rue depuis 1860.

Manuel Tavares

cozido a portugesaRestaurante Moderna (230/232 rua dos Correeiros)
Lorsque je suis allée chez Manuel Tavares, j’avais discuté avec un vendeur qui m’avait recommandé ce petit restaurant où il se rendait souvent manger dans le quartier. La zone étant assez touristique, c’est toujours sympa d’avoir des recommandations de locaux (et tout particulièrement de locaux qui travaillent dans une épicerie fine !).

Le restaurant de spécialités portugaises en question est le Moderna, ayant pignon sur rue depuis 1927. J’y ai goûté un cozido a portugesa, un pot-au-feu de différentes viandes (bœuf, porc, boudin et chorizo…) et de légumes racines (pommes de terre, carottes, navet, chou…).  Le plat est nourrissant et réconfortant à souhait. Il est si copieux qu’on peut facilement le manger à deux.

poulet piri-piriBonjardim (12 Traverssa de Santo Antao)
Si vous avez envie d’un poulet grillé à la portugaise avec la fameuse sauce piri-piri, Bonjardim est une bonne adresse à visiter. La terrasse est installée sur une ruelle perpendiculaire à une rue achalandée, ce qui assure un petit peu de calme pour savourer ses grillades. Bon rapport qualité-prix pour le quartier.

Leitaria Academica (Largo do Carmo)
Un autre restaurant à la bonne franquette pour manger des plats typiquement portugais est le Leitaria Academica. À l’origine, il y avait un comptoir de vente de lait à cette adresse à la fin du XVIIIe siècle, d’où le nom du minuscule établissement. Si on ne peut y asseoir que quelques personnes , ils installent toutefois une terrasse de plusieurs tables sur la petite place juste en face (le Largo do Carmo), qui est fort mignonne. J’y ai mangé un bacalhau da bras, une spécialité de morue salée servie mélangée à une préparation d’œufs et de pommes de terre en julienne, puis décorée d’olives. Ça a l’air de rien dans l’assiette, mais ce fût un régal. La carte comprend plusieurs autres plats typiques, et les prix sont plus qu’abordables. Une belle trouvaille!Bacalhau da bras

.

Afficher

GinjinhaFidalgo (27 rua da Barroca)
Le Fidalgo est un restaurant un peu plus classique. La salle est encore une fois toute petite, quelques tables à peine entre les murs décorés de bouteilles de vin. La sélection de vins portugais est d’ailleurs alléchante! On y mange principalement des spécialités du pays. J’y ai goûté le cochon de lait rôti et le bacalhau à l’huile d’olive. L’endroit est fréquenté, pensez à réserver.

Ginginha do Rosso
(8 Largo de Sao Domingos)
Quel que soit l’endroit où vous avez choisi de souper, prenez ensuite une petite marche vers le Largo de Sao Domingo. Vous pourrez y prendre un digestif tout à fait typique : une liqueur de griotte nommée ginginha.

À la Ginginha do Rosso (qui est un tout petit comptoir n’ayant aucune place assise), on offre uniquement de la ginginha. On vous en servira un petit shooter, que tout plein de gens sirotent nonchalamment, debout sur la place, en discutant tranquillement. S’il y a quelques autres ginginhas à travers le centre-ville, la Ginginha do Rosso aurait été la première à commercialiser cette boisson typique de Lisbonne.

sardinesMercado da Ribeira
(av 24 de julho)
Si visiter les marchés locaux fait partie de vos incontournables en voyage, à Lisbonne on passe au Mercado da Ribeira. Le centre du marché compte une foule de kiosques de produits frais, bordés par différentes boutiques (boucheries, poissonneries, petits bars, épiceries, restaurants et cafés). Si vous avez loué un appartement et que vous avez l’occasion de cuisiner, vous y trouverez plein de produits inspirants, incluant le nécessaire pour préparer des classiques de la cuisine portugaise (ex. : huiles, condiments, sardines, bacalhau, etc.).

Manteigaria Silva LisbonneManteigaria silva
(272-276 Dom Antao de Almada)
Parlant de bacalhau, il y a une petite boutique dans le centre historique devant laquelle les gourmands seront intéressés à passer même s’ils ne veulent pas nécessairement acheter de morue. Il s’agit de la Manteigaria Silva, une toute petite épicerie fine particulièrement pittoresque avec son étal de bacalhau de différents types en vedette dans l’embrasure de la porte.

On y trouve également des fromages, des charcuteries et différents autres produits fins. Le genre de petite visite express qui fait plaisir aux voyageurs gourmands.Bacalhau


Boulangerie LisbonnePanificaçao Reunida de S.Roque et Doce Real
On trouve des pâtisseries et des cafés pratiquement à tous les coins de rue à Lisbonne. Ce n’est vraiment pas le choix qui manque! Parfois c’est l’offre de produits qui nous attire vers un établissement, d’autres fois on se laisse charmer par la décoration et l’ambiance d’un lieu. C’est le cas du Panificaçao Reunida de S.Roque, dont le décor est impressionnant pour une boulangerie : colonnes de marbre, lustres, mosaïques, dorures… On peut manger sur place ou prendre des victuailles pour emporter et allez les déguster au magnifique mirador qui est non loin de là. (57 rua Dom Pedro V)

Quelques numéros de porte plus loin, Doce Real est un minuscule petit café (quelques chaises à peine) idéal pour un petit café de passage, avec une pâtisserie si désiré! Encore une fois, un endroit qui vaut le détour ne serait-ce que pour la jolie déco. (21 rua Dom Pedro V)

Pasteis de belem


Pasteis de BelemAntigua Confeitaria de Belem
Oui l’endroit est touristique. Oui il y a beaucoup de monde… Mais pour cause! Pèlerinage obligatoire des gourmands, cette institution au cœur de Belem est la plus ancienne fabrique des fameuses tartelettes aux œufs portugaises, les Pasteis de nata, aussi nommées Pasteis de Belem. C’est en effet à Belem qu’elles ont été inventées (à partir de Lisbonne, on se rend à Belem en tram très facilement).

Pasteis de BelemÀ l’Antigua Confeitaria de Belem, il y a de grandes fenêtres vitrées permettant de voir la production des tartelettes avant de les savourer. On peut acheter les natas encore chauds pour emporter, ou choisir de les déguster sur place avec un café, ce que je conseille, pour prolonger l’expérience.

Pasteis de BelemComment résister aux grandes salles pleines d’azulejos de l’établissement, remplies du parfum envoutant des pasteis de Belem on-ne-peut-plus-frais. Les meilleurs que je n’ai jamais mangés!

Cet enthousiasme vient du délicieux nata en soit, combiné à la beauté du décor, son histoire, le parfum ambiant : l’expérience était totale!
(84 rua de Belem)

Lisboa

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Julie Aubé

Prenez le champ avec moi pour rencontrer des producteurs et artisans passionnés, découvrir des saveurs extraordinaires et vous délier les jambes en parcourant les territoires gourmands du Québec et d’ailleurs!
En savoir plus
2 commentaires
  • Rémi
    Posted at 19:07h, 08 novembre Répondre

    Nous somme actuellement à Lisbonne pour 4 jour
    Nous venons de prendre le petit dejeuné au bar que vous suggériez  » à braseliera » EXTREMENT DESSUS l’endroit est peut être sympathique mais pour le petit déj, aucune formule n’est proposée seulement au détaille : croissant tout sec, pain de la veille, jus d’orange en brique et coupė à l’eau le tout pour plus de 15€ à deux…
    Mieu vaut descendre un peu plus bas « place du théâtre  » pour 6€ jus d’orange frais, croissant pur beurre, œuf au plat bacon toast et café

    • Julie Aube
      Posted at 21:14h, 14 novembre Répondre

      Bonjour et merci pour le commentaire!
      Dommage que A Brasileira ne vous ait pas plu. Ce que vous écrivez me surprend, quand j’ai étais (2011) nous avions beaucoup aimé les cafés et les pâtisseries portugaises qui étaient bien fraîches! Nous avions tellement aimé cet endroit, sa terrasse ensoleillée et son décor intérieur au charme d’une autre époque que nous y avions petit-déjeuné à deux reprises durant le séjour. C’est vrai toutefois que plusieurs facteurs peuvent influencer une expérience gourmande dans un établissement donné, et les choses changent également dans le temps. Merci d’avoir partagé votre expérience, ainsi que l’endroit que vous avez trouvé Place du théâtre!

Écrire un commentaire