Bistro de l'Anse au Saguenay

À la table des Ambassadeurs de saveurs

(2016, août). Depuis février 2016, une cohorte de restaurateurs du Saguenay – Lac – Saint-Jean sont accrédités Ambassadeurs Zone boréale.

Inspirés par les produits régionaux et les saveurs de la forêt boréale, ils répondent à un cahier des charges réglementant l’utilisation et la mise en valeur des produits régionaux. Cet article vous invite à la table de sept de ces Ambassadeurs de saveurs.

Julie Aubé_Icon

Matins & midis

1.Boulangerie Médard

Tout a commencé avec la Fromagerie Médard, fondée en 2005 par Normand Côté et Madeleine Boivin, à Saint-Gédéon. Amateurs de bons fromages fermiers, un arrêt s’y impose pour découvrir ceux qui sont fabriqués aujourd’hui par Rose-Alice, une des filles des fondateurs, à partir du lait frais de leur troupeau de Suisses brunes dont s’occupe son frère Étienne. L’hiver, les vaches sont nourries de foin sec et l’été, tout le monde dehors! Le buffet est au pâturage, juste derrière la fromagerie. C’est ce qui procure au lait et aux fromages leur typicité.

Médard - vaches

Après avoir étudié en communications, Justine, une autre des filles des fondateurs, complète son cours en boulangerie avec l’idée d’ajouter un nouveau volet à l’entreprise familiale complémentaire aux fromages. En 2011, la jeune femme démarre la Boulangerie Médard, dans l’ancienne maison de la famille Boivin-Côté située à côté de la fromagerie.

On y trouve une grande variété de pains artisanaux (dont certains au fromage, évidemment!) et plusieurs viennoiseries, allant des classiques (croissants, muffins…) aux plus uniques (danoises aux bleuets du Lac, feuilleté bacon-fromage…).

Mon levain naturel a une grosse histoire! Juste avant d’ouvrir ici, je suis allée travailler pour mon ami boulanger à Bonaventure en Gaspésie. On a parti notre levain naturel là-bas. J’en ai ramené en quittant à la fin de l’été et je travaille encore aujourd’hui avec ce même levain que j’entretiens depuis ce temps-là! – Justine Boivin-Côté

Médard - justineEn plus des pains et viennoiseries, on peut faire honneur au menu brunch de la Boulangerie Médard, qui combine gourmandement les produits de la boulangerie à ceux de la fromagerie. La populaire « Assiette brunch » est le choix tout indiqué pour ne rien manquer : des œufs au choix et plein de « fait maison » : fèves au lard, gaufres, cretons, fromages, gratin dauphinois et pain. On peut aussi se régaler d’une copieuse cassolette matinale, d’une excellente pizza-déjeuner ou même d’une tartiflette au fromage 14 Arpents. L’endroit est sans aucun doute un incontournable du brunch dans le secteur!

La Boulangerie Médard offre aussi un menu midi composé de sandwichs et de pizzas maison. Et, pour les gens du secteur, les dynamiques Boivin-Côté ont mis en place un très intéressant système de « panier de pains et fromages » sur le modèle des paniers de légumes. Super idée!

boulangerie - bleuets

médard - montage bouffe

Boulangerie Médard*. 10, chemin de Quen, St-Gédéon, G0W 2P0.

2.Café du Presbytère

Logé dans le presbytère de l’église Sacré-Cœur de Chicoutimi, à deux pas de la « petite maison blanche », le Café du Presbytère est un endroit charmant pour déjeuner ou dîner en se régalant des bonnes recettes à saveur boréale de la chef Nathalie Thibault. Passionnée de cueillette sauvage, cette restauratrice propose un menu où sont à l’honneur les arômes de thé du Labrador, de livèche, d’épinette, de myrique, de poivre des dunes, de sapin et de thé des bois sont à l’honneur. Mais le Café du Presbytère va au-delà des saveurs. C’est aussi un organisme à but non lucratif ayant l’insertion socioprofessionnelle pour mission. Pour en savoir plus sur les gourmandises que vous réserve une pause-repas au Café du Presbytère et sur sa mission unique, voici un portrait de la chef d’orchestre de ce restaurant pas comme les autres.

Café du presbytère - montage

Café du Presbytère*. 240, rue Bossé, Chicoutimi, G7J 1L9.

3.L’Exode café

Agathe Bouchard et André Larouche, tous deux originaires du Saguenay–Lac-Saint-Jean, ont habité Montréal pendant un certain temps pour mieux revenir dans leur région natale. À leur retour il y a quatre ans, ils y ont fondé l’Exode café, à Alma. Si la décoration et l’ambiance de l’Exode café sont résolument urbaines, avec ses plafonds hauts de style industriel et ses murs ornés d’œuvres d’art, les propriétaires avaient un profond désir de s’enraciner. C’est ce qu’il font en cuisinant les produits régionaux. Un endroit gourmand, fort agréable pour une pause-café, un déjeuner ou un lunch à la bonne franquette.

Le midi que j’y suis allée après m’être ouvert l’appétit sur la Véloroute des bleuets, qui passe non loin derrière, j’ai savouré un excellent ciabatta à la longe de porc au poivre des dunes, garni de fromage Gédéon (de la Fromagerie Médard) et de confit d’oignon à la bière et aux bleuets. Le tout servi avec deux types de salades du jour. J’ai opté pour un délicieux cappuccino en accompagnement, même si les bières de Riverbend, la nouvelle microbrasserie d’Alma, me faisaient de l’œil. Mais comme la visite de la microbrasserie était au programme de mon après-midi, je me suis gardé la surprise!

exode sandwich final

L’Exode café*, 960, avenue du Pont Sud, Alma, G8B 2V8.

Julie Aubé_Icon

Table champêtre

4.À l’Orée des champs

À l’inspirante table champêtre de l’Orée des champs de Saint-Nazaire, Dany Larouche élève avec soin des agneaux que sa sœur Myriam cuisine et sert dans la magnifique salle à manger installée dans une ancienne grange magnifiquement rénovée avec le bois de leur terre. Tel que je l’ai récemment écrit dans cet itinéraire gourmand sur le blogue de Terroir et saveurs :

« Pour savourer le menu où l’agneau de la ferme familiale est bien évidemment la grande vedette, il suffit de se former un groupe d’au moins dix personnes et de faire une réservation. Vous n’êtes pas dix? Pas de souci, vous avez deux options. D’abord, Mme Larouche nous encourage à téléphoner, quelle que soit la taille de notre tablée : il lui fera plaisir de nous accueillir les soirs où elle a déjà des réservations (qui sont nombreuses, surtout lors de la belle saison!). Sinon, la table champêtre est ouverte à tous les dimanches matins pour le brunch! Qu’on soit seul, en couple, en petite famille ou entre amis, on peut s’attabler dans la magnifique grange-à-manger de l’Orée pour se régaler d’une cassolette d’œufs aux légumes, à la terrine d’agneau et au fromage, d’œufs bénédictines à l’agneau confit ou des nombreuses autres options gourmandes, des plus classiques aux plus originales ».

Depuis 8 ans, je pourrais compter sur les doigts d’une main les gens qui disaient ne pas aimer l’agneau et qui sont restés sur leur idée après avoir goûté! Une fois qu’ils ont goûté notre agneau, les sceptiques sont confondus. Et en redemandent! – Myriam Larouche

brebis 4

Orée des champs - montage

Pour en savoir plus sur L’Orée des champs, un portrait de l’entreprise sera bientôt en ligne!

L’Orée des Champs. 795, Rang 7, Saint-Nazaire, G0W 2V0.

Julie Aubé_Icon

Auberges-restaurants

5.Auberge-restaurant Rose & Basilic

La salle à manger de l’Auberge-restaurant Rose & Basilic, aux dominantes de noir et de blanc, est plutôt chic avec ses nappes blanches et ses luminaires scintillants. Les tables près des fenêtres offrent une belle vue sur la rivière Petite Décharge qui traverse le centre d’Alma. L’ambiance est contemporaine et avec quelque chose de romantique, l’accueil est chaleureux et le service sympathique et souriant. On s’y sent d’attaque pour faire honneur à la cuisine à saveur régionale de l’établissement… Mais d’abord un cocktail, puisque les options « boréales » font saliver! Allez-vous opter pour le cosmo « Le bleuet du lac » à base d’hydromel de bleuet de Miel des Ruisseaux (Alma) ou pour le cosmo à la camerise?

Lors de ma visite, j’ai débuté le festin avec, en entrée, un fondant de confit de canard et de fromage Pikauba (de la Fromagerie Lehmann) avec camerises du Fjord. Puis, en plat, place au risotto de Kénogami (toujours de la Fromagerie Lehmann) avec tomates séchées et fruits de mer poêlés. Au dessert, le mi-cuit au chocolat était fabuleux. On sort de table satisfaits et bien repus! Les chanceux qui ont réservé une chambre de l’auberge n’auront qu’à rouler jusqu’à l’étage situé sous le restaurant pour une nuitée confortable avant de poursuivre l’exploration gourmande de la région le lendemain!

exode montage HD

Auberge-restaurant Rose & Basilic*. 600, boulevard des Cascades, Alma, G8B 1L1.

6.Restaurant de l’Auberge des Battures

Offrant une vue panoramique sur le majestueux Fjord, du Saguenay, l’Auberge des Battures est un endroit tout aussi magnifique que délicieux où séjourner dans le secteur de La Baie. Aux commandes du restaurant de l’auberge depuis quatre ans, le chef Jonathan Grenon, propose un menu constitué de 70 à 75% de produits régionaux. « Le but est de proposer une cuisine d’écosystème. Ça permet de pousser les recherches, d’être créatif », explique le chef qui fait aussi un peu de cueillette sauvage pour ses tests. Au-delà des tests, il travaille en collaboration avec des cueilleurs et plusieurs producteurs de la région, comme les Cerfs rouges de Saint-Étienne (dont il reçoit les carcasses entières), les canards d’un élevage artisanal situé dans le chemin juste derrière l’auberge et les légumes frais d’une maraîchère de La Baie.

La démarche d’approvisionnement régional, je la faisais surtout pour le produit en soi au début. Maintenant, je la fais quasiment plus pour l’humain derrière! J’aime vraiment le lien que je tisse avec mes producteurs. – Jonathan Grenon

Batture montage plus

Lors de ma visite, le repas a commencé par une mise en bouche de fromage régional avec confit d’oignon maison, suivi d’un potage de légumes locaux. Bien que le plat d’aiguillettes de porc en croûte de chanvre avec sauce aux gourganes me faisait de l’œil, j’ai opté pour le cerf rôti avec sauce au vin rouge et au thé du Labrador (j’avais visité l’élevage de cerfs rouges de  Saint-Étienne en début d’été sans avoir eu la chance de goûter la viande jusque-là. Je vous invite à les découvrir dans mon portrait des Saveurs du Fjord de Petit Saguenay). Le choix s’est avéré excellent! J’ai terminé le festin avec une onctueuse crème brûlée au thé du Labrador.

Ceux qui ont la chance de rester à l’Auberge des Battures pour la nuit auront le plaisir de petit déjeuner en profitant de la lumière du jour sur le Fjord et d’un menu qui contient aussi des saveurs locales, comme le canard confit de la brouillade, les champignons et les fromages des omelettes, les bleuets des confitures et j’en passe.

Batture déjeuner - montage

Auberge des Battures*. 6295, boulevard de la Grande-Baie-Sud, La Baie, G7B 3P6.

Julie Aubé_Icon

Resto-bar

7.Bistro de l’Anse

Le Bistro de l’Anse est un de ces endroits débordants de charme qui fait faire des détours à lui seul. Fondé en 2002 dans une maison patrimoniale au cœur de l’Anse-Saint-Jean, le bistro devient une coopérative de solidarité en 2011. On s’y rend pour bien manger à saveur locale, mais aussi pour ses activités culturelles, dont une programmation de spectacles. La salle à manger aux murs de bois est chaleureuse à souhait et la terrasse, isolée de la route, est paisible et magnifique. Elle est installée sur un terrain verdoyant qui donne directement sur la rivière Saint-Jean, juste avant qu’elle ne se jette dans le Fjord.

Récemment en 2015, la coopérative ajoute une nouvelle corde à son arc avec la fondation de la Microbrasserie la Chasse-Pinte. Les bières sont brassées non loin du bistro, dans l’ancienne caserne de l’Anse-Saint-Jean. J’ai beaucoup aimé la blonde au sapin baumier, tout à fait d’accord avec le menu qui la dit « agréable comme une promenade en forêt ». Avoir eu plus de temps, je serais bien restée tout l’après-midi à profiter de la superbe terrasse et à goûter entre autres à l’Artémis (blonde aux fleurs et feuilles d’armoise) et à la Crochetée (ambrée au thé du Labrador). La carte des boissons compte aussi des hydromels du Miel des Ruisseaux et des boissons de petits fruits des Vergers de velours.

Bistro de l'anse montage -vf

Côté menu, le chef Jason Kyle cuisine les produits régionaux en s’inspirant de spécialités d’ici et d’ailleurs. On se régale entre autres de falafels aux pois jaune du Lac, de poutine de cerf rouge de Saint-Étienne sauce à la bière noire de la Chasse-Pinte et de rigatoni au 14 Arpents et pleurotes du Fjord. Coup de cœur pour le menu qui compte pas moins de six pages pour identifier et décrire ses fournisseurs régionaux par catégories (fruits et légumes, champignons, viandes, fromages, œufs, céréales…).

bistro de l'anse falafels

Bistro de l’Anse. 319, rue Saint-Jean-Baptiste, L’Anse-Saint-Jean, G0V 1J0.

*Les établissement marqués d’un astérisque ont été visités dans le cadre d’une tournée boréale organisée par Tourisme Saguenay-Lac-Saint-Jean. Le texte respecte la politique éditoriale de JulieAube.com.

À la table de 7

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Julie Aubé

Prenez le champ avec moi pour rencontrer des producteurs et artisans passionnés, découvrir des saveurs extraordinaires et vous délier les jambes en parcourant les territoires gourmands du Québec et d’ailleurs!
En savoir plus
 

Écrire un commentaire