Carnet gourmand pour Athènes

billet athènes

(2016, février). Une semaine complète passée au centre d’Athènes rime avec beaucoup de repas dégustés au cœur de la capitale grecque. Voici un carnet d’adresses gourmandes pour cette ville magnifique, riche en histoire et en saveurs!

Kostas (Monastiraki)

On trouve les souvlakis et les gyros littéralement partout à travers la ville, mais certains sortent du lot. Pour un souvlaki des plus authentiques, cap sur la place Agias Irinis, pour goûter ceux de Kostas. C’est pratiquement un trou dans le mur, sans affichage flamboyant. On repère plutôt la file d’attente qui se forme le midi, un bon indice. Quand on monte les quelques marches du minuscule local, c’est bientôt notre tour de commander. Cela fait, les souvlakis sont préparés et assemblés devant nous. On s’en empare et on ressort aussitôt les savourer sur la petite terrasse improvisée à côté de l’entrée ou sur l’un des bancs publics du square. Un régal. (Agia Irinis Square, 2)

Café Avissinia (Monastiraki)

Dans le quartier du marché aux puces, ce restaurant compte deux étages de salles à manger décorées d’antiquités, de tapisseries et d’œuvres d’art, créant une ambiance qui plonge dans une autre époque. Puis, au dernier étage, c’est la terrasse sur le toit qui offre une vue imprenable sur l’Acropole. Un espace pour s’élever au-dessus de l’agitation du quartier et déguster en toute tranquillité un menu de spécialités grecques. (Kinetou, 7)

Ariston (près de Syntagma)

De tous les tyropita et spanakopita que j’ai goûté en une semaine, ceux d’Ariston sont vite devenus mes préférés. Si bien que vers la fin de la semaine, j’y passais chaque fois que je passais par la station de métro Syntagma, à deux pas. On a toujours un petit creux pour un de ces savoureux petits chaussons salés! (Voulis, 10)

Partie 3 - spanakopita

Bougatsadiko et To Serbetospito (Psyri)

La place Iroon est un endroit charmant au cœur de Psyri où il fait bon s’attabler et grignoter. Au Bougastsadiko, on peut savourer des spanakopita et autres tartes salées, ainsi que se sucrer le bec avec un baklava ou avec le bougatsa, une savoureuse pâtisserie faite de pâte feuilletée garnie d’une sorte de crème pâtissière sucrée à la vanille. Immédiatement à côté du Bougatsadiko, un autre établissement est fort réputé pour ses desserts. To Serbetospito (aussi connu sous le nom de Nancy’s sweethome), on trouve des baklavas mais aussi toute une sélections de gâteaux maison servis en généreuses portions à partager. Ou pas! (Iroon square)

Partie1 - bougatsa

Oineas (Psyri)

Situé sur un petit tronçon de rue piétonne toujours dans Psyri, le restaurant Oineas accroche le regard du passant avec sa terrasse et sa salle à manger ouverte qui a des airs de magasin général. Au menu, plusieurs spécialités grecques préparées sur place feront le bonheur des gourmands. Notamment le feuilleté de fromage féta avec miel et graines de sésame, ainsi que la moussaka à se rouler par terre. Service des plus agréables. (Aisopou, 9)

Mavros Gatos (Psyri)

Ici, c’est à la bonne franquette qu’on se compose un repas à partir d’une sélection des meze proposés au menu. Les plats sont frais, savoureux et servis en toute convivialité en salle ou en terrasse. En guise de dessert, un tsipouro sucré et parfumé à la cannelle est une finale toute indiquée. À essayer si disponible!  (Navarchou Apostoli, 16)

To Koulouri tou Psyri (Psyri)

Si vous êtes à Athènes depuis quelques jours, vous avez sans doute observé la popularité des koulouri pour le déjeuner (bien qu’on en grignote à longueur de journée!). Ceux qui sont vendus dans les petits kiosques de rue viennent bien souvent de To Koulouri tou Psyri, où l’on peut faire halte pour croquer dans un koulouri tout frais à toute heure de la journée et pratiquement de la nuit! (Agias Theklas, 23)

Partie1 - koulouri

To Kafeneio (Plakka)

Il faut être vigilant dans le choix d’un restaurant autour de Monastiraki et dans Plakka, quartiers hautement touristiques, où pullulent immanquablement bon nombre d’établissements à la facture salée pour la qualité offerte. Même si ce n’est pas ici qu’on aura les expériences gourmandes les plus authentiques, Plakka est sans contredit un coin de la capitale les plus charmants pour la balade, l’ambiance et les points de vue. Et il y a quelques exceptions. Comme To Kafeneio. Un restaurant qui est situé, depuis 1898, sur une petite allée perpendiculaire à une rue plus passante. On s’attable en salle ou sur les quelques tables en terrasse pour savourer de véritables classiques grecs préparés dans les règles de l’art. La salade grecque est copieuse, le féta en croûte délicieux et que dire des boulettes de bœuf avec la fameuse sauce tomates du grand-père du chef Nikolas. À ne pas manquer! (Epicharmou, 1)

Yiasemi (Plakka)

Pour une pause-café, Yiasemi est un endroit tout à fait charmant, situé au milieu d’une rue en escaliers. Quelques places extérieures sont installées à même ces (passants mais jolis) escaliers, tandis qu’une salle à l’intérieur permet de profiter d’une pause plus tranquille. On en profite pour goûter le fameux café glacé grec, accompagné d’un dessert maison. Leur tarte au citron (lemonopita) est entre autres excellente. (Mnisikleous, 23)

Partie 2 - Lemonotira et frappe

Karamanlidika (Omonia)

J’ajoute Karamanlidika à ce carnet de bonnes adresses puisque j’en ai entendu de bien bonnes choses, et que pendant que j’y faisais la file, j’ai vu passer des assiettes fabuleuses de charcuteries grecques et des plats qui m’ont véritablement mis l’eau à la bouche. Ce jour-là, l’attente était longue et l’horaire ne permettait pas de patienter, mais je vous suggère l’adresse en attendant que j’aie la chance d’y retourner. Un conseil: réservez! (Sokratous, 1)

Stani (Omonia)

Ce petit restaurant/comptoir de produits laitiers grecs est situé à quelques pas derrière la place Omonia. Un endroit où les touristes ont moins tendance à se retrouver « par hasard », mais qui vaut amplement le (petit) détour pour goûter un vrai yogourt grec couvert de noix et de miel, ou encore des loukoumades tout frais. Ces produits ont beau être bien connus, mais ils ne sont pas si faciles à trouver pour les visiteurs, surtout l’authentique yogourt. (Marikas Kotopouli, 10)

Acropole au loin

Un verre avec vue

  • Bar 360 (Monastiraki) : À deux pas de la place Monastiraki, on repère l’entrée du Bar 360, où il faut absolument grimper quelle que soit l’heure de la journée. On s’installe à cette terrasse sur le toit de l’édifice pour un café ou un verre, en admirant l’Acropole dans toute sa splendeur. On paiera bien quelques centimes de plus la consommation pour le cadre, mais quel cadre! Ça en vaut absolument la peine. (Ifestou, 2)
  • Dioskouri (Monastiraki) : Ce n’est pas tant le menu qui est attirant à cet endroit, mais la terrasse en paliers avec une vue sur le magnifique temple d’Héphaïstos au loin (l’un des mieux conservés du pays, au cœur de l’agora grecque). Un endroit un peu plus à l’écart des flots de touristes, où on s’installe pour siroter un ouzo ou une bière avec quelques grignotines, en profitant d’une ambiance relax et d’une vue unique. (Dioskouron 13)

Et vous, quels sont vos adresses gourmandes coup de coeur à Athènes?

Yogourt grec avec miel et noix
Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Julie Aubé

Prenez le champ avec moi pour rencontrer des producteurs et artisans passionnés, découvrir des saveurs extraordinaires et vous délier les jambes en parcourant les territoires gourmands du Québec et d’ailleurs!
En savoir plus

Les derniers articles par Julie Aubé (tout voir)

 

Écrire un commentaire