Coups de cœur gourmands au Bas-Saint-Laurent

Paysage - grève(2014, novembre). Le Bas-Saint-Laurent est une région magnifique, où l’on tombe instantanément sous le charme des paysages du fleuve, des montagnes, des couchers de soleil et des gens accueillants. C’est non seulement une réserve mondiale de bon temps, comme le dit fort justement la campagne de promotion de la région, mais également une réserve de saveurs et de lieux agrotouristiques à découvrir.

Voici des adresses gourmandes à mettre à l’itinéraire de votre prochaine escapade du côté du Bas-Saint-Laurent.

(Ce texte, produit pour La Saison du Terroir et des Saveurs au Québec durant l’été 2014, est publié ici en version abrégé avec leur accord).

Niemand - facade

Boulangerie Niemand

La boulangerie Niemand est pratiquement un pèlerinage pour bien des gens de passage dans le Bas-Saint-Laurent. Elle est née de la rencontre de Denise, artiste-peintre de la région, et de Jochen, un boulanger allemand qui était de passage dans le coin… et qui n’est jamais reparti!

Installée dans une belle maison victorienne en face de l’église de Kamouraska, la boulangerie propose une vaste gamme de pains, dont plusieurs sont d’inspiration allemande. Les farines de blé intégral, d’épeautre et de seigle, elles, sont typiquement Kamouraska, issues de grains biologiques produits à quelques kilomètres de la boulangerie.

Niemand - sélection

Coup de cœur pour le pain de blé intégral multigrains, à la texture dense et unique, qui a fait mon bonheur en rôties matinales comme en sandwichs. Les strietzelns (viennoiserie allemande) aux bleuets, disponibles lors de ma visite, m’ont fait regretter de ne pas en avoir acheté davantage. Adresse incontournable. (82, avenue Morel, Kamouraska)

Café-Bistro Côté Est

Situé dans le presbytère de Kamouraska, voisin immédiat de la boulangerie Niemand, le Café-bistro Côté Est est le projet de Perle Morency (la fille de la boulangère) et de son conjoint Kim Côté. Leur mission: promouvoir le patrimoine agroalimentaire de l’Est-du-Québec. L’invitation : savourer une cuisine du marché fraîche et créative à forte saveur régionale, à travers deux cartes : celle du resto et celle du côté gril.

CoteEst - terrasse

Les plats sont construits autour des produits du terroir régional et dégustés dans la salle à manger joliment décorée avec les toiles de la mère de Perle (la boulangère-artiste-peintre!) ou encore sur les terrasses avec vue imprenable sur le Fleuve. L’endroit est convivial, accueillant pour les familles et les gourmands de tous acabits. Pas surprenant que ce bistro soit tellement apprécié des touristes comme de la clientèle locale. (76, avenue Morel, Kamouraska)

CoteEst - burger phoque

Burger de phoque et de foie gras

Auberge Comme au premier jour

De passage dans la région de Kamouraska, il faut oser s’éloigner du fleuve le temps d’un séjour à l’auberge Comme au premier jour, à Saint-Pacôme. Si le nom de l’établissement vous semble familier, c’est qu’il s’agit également du titre d’une pièce instrumentale d’André Gagnon, originaire du village. Les cinq chambres de l’auberge portent d’ailleurs le nom de différentes pièces du célèbre pianiste.

À l’Auberge Comme au premier jour, on ne fait pas que profiter des chambres douillettes et joliment décorées de cet ancien presbytère entièrement rénové : on y savoure aussi une excellente cuisine régionale. J’ai entre autres beaucoup aimé le plat d’agneau K.R.T. (pour Kamouraska, Rivière-du-Loup, Témiscouata) braisé au cumin, érable et porto, le tout accompagné de purée de patate douce à la moutarde et de pain fait maison. Les petits déjeuners sont aussi délicieux et débuteront en saveurs votre journée dans la splendide région de Kamouraska. (224, boul. Bégin, Saint-Pacôme)

CAPJ - auberge

Lauzier - ma préférée

Poissonnerie Lauzier

Certains produits marins sont typiques du Kamouraska. Pensons entre autres à l’anguille, ce poisson à la chair grasse et délicieuse, pêché dans le fleuve Saint-Laurent, et pourtant méconnu des Québécois. Un bon endroit pour s’en procurer est la poissonnerie Lauzier, au cœur du village de Kamouraska. Tenue par une famille de pêcheurs de père en fils, on peut y trouver les produits d’anguille, mais également une grande variété de poissons et fruits de mer, frais ou fumés maison, ainsi que des plats cuisinés pour emporter. On peut également décider de manger sur place à la poissonnerie, en s’attablant au Bistro de la Mer. Une bonne adresse pour un repas à la bonne franquette dans une ambiance cent pour cent maritimes.

Autre produit intéressant vendu à la poissonnerie Lauzier: des plantes fraîches de bord de mer, comme la délicieuse salicorne par exemple. (57, avenue Morel, Kamouraska)

Chocolaterie La Fée gourmande

Si je vous parle de chocolats fins, de caramels, de nougats, de tartinades, de confiseries, de tartes, de brownies et de gâteaux, vous avez déjà envie de connaître l’adresse n’est-ce pas? Au cœur du village de Kamouraska, la Fée Gourmande propose toutes ces merveilles sucrées, ainsi que la possibilité de séjourner sur le site dans l’une des deux chambres de l’auberge. Lors de mon passage, j’ai rempli une boîte de nombreux chocolats fins en essayant des parfums originaux comme Le Pondichéry (ganache noire aux notes de noisettes et d’anis étoilé), le Café-crème (caramel chocolaté, crémeux et parfumé à l’arabica), le Maya (ganache noire caramélisée et parfumée à la cardamome) et plusieurs autres excellentes bouchées chocolatées. Mon coup de cœur est allé vers un parfum plutôt classique : leur chocolat au caramel à la fleur de sel, simplement exquis! À la Fée Gourmande, on trouve également différents caramels fabriqués avec les bières de la microbrasserie Tête d’Allumette. (167, avenue Morel)

Chocolaterie - chocolats

Microbrasserie Tête d’Allumette

IMG_4776Faisant immédiatement face au fleuve, la microbrasserie Tête d’allumette offre un panorama à couper le souffle aux amateurs de bière. Et pas n’importe quelle bière! Une bière produite dans une cuve chauffée sur feu de bois, technique unique en Amérique du Nord.

La salle de dégustation, à l’ambiance chaleureuse avec la forte prédominance de bois, met en valeur l’architecture originale de la maison ancestrale où la microbrasserie s’est installée. Le lieu est rassembleur : s’y côtoient les touristes comme les gens de la place, en grand besoin d’un tel lieu de rassemblement ouvert tout au long de l’année. C’était d’ailleurs un des objectifs des propriétaires fondateurs d’Élodie Fortin et Martin Desautels, heureux de pouvoir partager à la fois leurs bières uniques et un vivant en toute saison. (365, route 132 ouest, Kamouraska)

Micro - salle degustation

Fromagerie des Basques

L’été dernier, un sondage réalisé par La Presse a permis d’élire le fromage en grains préféré des Québécois. C’est celui de la Fromagerie des Basques qui est sorti grand gagnant, parmi 44 fromageries à travers la province! Ce fameux fromage ‘’qui fait kwick-kwick’’ est fabriqué depuis 1994 par la famille Pettigrew, directement sur la 132 à Trois-Pistoles. Directement sur la Route des Navigateurs, difficile de passer devant sans succomber au ‘’kwick-kwick’’ des Basques, chouchou des amateurs! (69, Route 132 ouest, Trois-Pistoles)

Fromagerie - grains

C’est la faute des biquettes

C’est la faute des biquettes est une entreprise multifacettes à découvrir au Bic (Rimouski). C’est d’abord une production de viande d’agneau naturelle. C’est aussi une ferme éducative : laissez-vous guider par François, copropriétaire, qui vous entretiendra de façon amusante sur l’élevage de brebis ainsi que sur les nombreux autres animaux de la ferme.

C’est la faute des biquettes, c’est également un gîte qui permet aux amoureux des animaux de séjourner directement à la ferme pour une ou plusieurs nuitées. Petit déjeuner gourmand inclus! On ne saurait repartir sans quelques coupes et charcuteries d’agneau, préparées directement à la ferme par François sa conjointe Annie, à partir de leurs animaux élevés et dorlotés naturellement! (1781 ch. du 3e-rang-du-Bic,Rimouski)

Biquette - bouc et poules

Boulangerie Folles Farines

En passant par Le Bic, les amateurs de bon pain trouvent leur bonheur à la Boulangerie Folles Farines. Repérez la maison jaune sur la rue Saint-Cécile, non loin de l’église. Pains, viennoiseries et autres gourmandises y sont fabriqués sur place depuis 1996, de façon artisanale, à partir de farines provenant de céréales cultivées sans engrais chimique, sans pesticide ni herbicide. Leurs pizzas à croûtes fines sont idéales pour un petit lunch à la bonne franquette, ou pour compléter un pique-nique à déguster au parc national du Bic, tout près. (113 rue de Sainte-Cécile-du-Bic)

Folles farines - viennoiseries

Enregistrer

Enregistrer

Julie Aubé

Prenez le champ avec moi pour rencontrer des producteurs et artisans passionnés, découvrir des saveurs extraordinaires et vous délier les jambes en parcourant les territoires gourmands du Québec et d’ailleurs!
En savoir plus

Les derniers articles par Julie Aubé (tout voir)

2 commentaires
  • Eduardo
    Posted at 03:02h, 23 novembre Répondre

    Bonjour,

    Salut, je voudrais savoir quels sont les plateaux typiques de la région de rimouski, où peux j’aller à un restaurant de repas typique ? ou où je peux apprendre à cuisiner dans RImouski comme par exemple dans une école.

    Merci.

    • Julie Aube
      Posted at 14:19h, 23 novembre Répondre

      Bonjour,
      Lors de mon dernier séjour à Rimouski, j’ai beaucoup apprécié mon repas de homard au Restaurant du Phare (secteur Pointe-au-Père) avec vue sur le Fleuve, ainsi que Le Crêpe-Chignon, au centre-ville. Pour une bière de microbrasserie, Le Bien et le Malt est un endroit à visiter. Le restaurant Chez Saint-Pierre (secteur Bic) a excellente réputation, mais je n’ai pas encore eu la chance de l’essayer. Toujours dans le secteur Bic, la boulangerie Folle Farine est excellente. Les Baguettes en l’air, quant à elle, est au centre de Rimouski. Je ne connais pas les écoles de cuisine, mais peut-être pourront-ils vous informer au http://tourismerimouski.com/ Bonne journée!

Écrire un commentaire