Défi boire local 2016

baniere high rez(2016, juin). J’ai lancé et relevé le premier « Défi Boire Local » l’été dernier. Le concept : 100% des boissons alcoolisées bues de la Saint-Jean-Baptiste (24 juin) à la Fête du travail (5 septembre cette année) sont québécoises. Sans exception. L’objectif : créer un contexte amusant pour approfondir l’exploration et la découverte des nombreuses boissons d’ici.

La 1ere édition du Défi m’a :

  • fait faire plein de savoureuses découvertes (partagées ici en fin de défi 2015).
  • donné envie de relever à nouveau le Défi cet été pour poursuivre l’exploration de tout ce qui se brasse, fermente et distille de bon aux quatre coins de la province!

L’esprit du Défi

Je reprends les mots que j’avais écrits à la même date l’an dernier :

« Je dois déjà boire local à 95% quand on parle de bières et de cidres. Côté vins, c’est plus varié. Bien entendu, c’est complètement intéressant d’ouvrir ses papilles aux saveurs de partout! Mais puisque je suis ravie des découvertes que je fais au fil de mes balades gourmandes au Québec, pourquoi ne pas pousser un brin la note avec un cadre amusant pour continuer l’exploration? C’est connu: les défis, ça me parle! Et qui sait, les découvertes sauront peut-être inspirer des amateurs à mettre un peu plus de « local » à leur carte des boissons?

À noter que je ne prévois pas me mettre à boire plus que d’habitude ? . L’espace d’une saison, je vais simplement troquer le spritz pour un cocktail à base d’alcool de fraises local, le prosseco par un non moins festif cidre mousseux d’ici, le chenin par du vidal, le cabernet-franc par du marquette ou du frontenac noir, le porto par un vin de glace québécois et le Baileys par une crème de cassis. Et continuer de découvrir les bières des créatives microbrasseries d’ici ».

**

Que vous fassiez comme moi le « Défi Boire Local » complet (de la Saint-Jean à la Fête du travail), ou que vous le fassiez à temps partiel au fil des occasions, l’esprit du Défi est celui du plaisir de la découverte des saveurs et du savoir-faire local. Si le Défi vous inspire à choisir des boissons du Québec un petit peu plus souvent que c’est le cas habituellement, c’est mission accomplie! Et je vous garantis de belles découvertes.

Notez que si vous sortez du Québec durant l’été, l’esprit du Défi est de goûter aux saveurs locales des lieux où vous vous rendez!

Mots-clics de partage d’inspiration

Vous avez dégusté un vin ou un cidre québécois qui vous a renversé? Vous avez trinqué avec une bière ou autre boisson locale qui vous a jeté par terre? Partagez vos trouvailles avec le mot-clic #DefiBoireLocal! Parmi toutes les photos identifiées avec ce mot-clic durant la durée du Défi, mes coups de cœur seront publiés dans le «bilan 2016» en septembre. Surveillez aussi un concours que je mettrai en place en cours de saison!

Le mot-clic #boirelocal, propulsé par La Décapsule et largement utilisé par les amateurs, est assurément une belle source d’inspiration, tout comme leur forum sur Facebook!

Enfin, les escapades agrotouristiques gourmandes proposées dans mon livre Prenez le champ comptent aussi plusieurs belles suggestions pour votre « Défi boire local »! D’ailleurs, si vous visitez des vignobles, microbrasseries ou cidreries qui valent le détour, identifiez-les avec #Prenezlechamp pour inspirer d’autres touristes gourmands!

Sur ce, je lève mon verre aux saveurs d’ici et je vous souhaite un délicieux été!

Merci beaucoup à Simon l’Archevêque qui signe cette année encore l’illustration du Défi Boire Local!

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Julie Aubé

Prenez le champ avec moi pour rencontrer des producteurs et artisans passionnés, découvrir des saveurs extraordinaires et vous délier les jambes en parcourant les territoires gourmands du Québec et d’ailleurs!
En savoir plus
Tags:
2 commentaires

Écrire un commentaire