Défi Boire Local 2017 : bilan

(2017, septembre). Une troisième édition du Défi Boire Local s’est conclue la semaine dernière à la Fête du Travail! Je profite de la journée « Le 12 septembre, je déguste un vin québécois » pour partager mon traditionnel bilan de réflexions et de coups de cœur.

Le défi aux trois volets

Pour la partie « réflexions », j’emprunte un extrait de l’article signé Audrey Lavoie qui a été publié cet été sur le Défi Boire Local dans le Journal Métro. En fait, le défi est triple : celui de boire exclusivement local (le plus facile), combiné aux défis de l’accessibilité aux options locales en restauration, et à celui de faire face aux préjugés qui ont souvent la couenne dure.

Extrait de Découvrir les produits du terroir… à boire

Ce qui a marqué l’édition 2017

Voici quelques éléments marquants du Défi 2017 et, bien sûr, des boissons et des moments coups de cœur!

Un événement « boire local »

Parmi mes nouveautés 2017 figurent les « Événements Prenez le champ! » que j’organise dans différentes régions sur des thèmes variés depuis le printemps. Un « Événement Prenez le champ » sur le thème de Boire Local allait de soi! Cette virée thématique a eu lieu lors d’un samedi ensoleillé de la fin août dans un secteur enchanteur des Cantons-de-l’Est. Le groupe de participants a eu l’occasion de visiter le vignoble biologique Pigeon Hill avec Manon Rousseau, le vignoble-cidrerie biologique Clos Saragnat avec Christian Barthomeuf et la microbrasserie Sutton Brouërie avec le brasseur Patrick Roy. Il y avait des dégustations à chaque arrêt : en lunchant au Pigeon Hill, dans le verger au Clos Saragnat et en accord avec des bouchées locavores à la Sutton Brouërie. Rien que d’y repenser, j’ai l’eau à la bouche! Voici le lien pour « vivre » l’événement en photos.

Un nouveau t-shirt

Quand les frères Atman, de La Décapsule, ont mis en vente leurs t-shirts, c’était clair qu’il m’en fallait un!

Des coups de cœur

Cet été, nous avons loué une maison magique, entre grange et fleuve, dans un coin de pays que j’adore. On a bu du riesling de Sainte-Pétronille dans le potager, du pétillant naturel (Ces petits imprévus) du Domaine du Nival sur la plage, du rouge mousseux bio du Domaine Bergeville avec des amis gourmands venus nous rejoindre pour un barbecue, du cidre du Somnambule autour du feu de camp derrière la grange et… un de mes rosés coups de cœur, Le Fil d’Ariane du Domaine des Météores pour avaler nos émotions quand on a appris que la maison magique avait été vendue.

J’ai aussi adoré siroter une sangria chez Cassis Monna et filles en bonne compagnie devant un coucher de soleil grandiose, profiter pendant des heures de la fabuleuse terrasse de la microbrasserie Tête d’Allumette et déguster le cidre de glace hors d’âge de Clos Saragnat au chalet pour la fête de mon chum. J’ai essayé pour la première fois la microbrasserie Ras L’Bock et j’ai aimé tant le bière que la vue.  J’ai aimé boire un cocktail de Ricaneux dégusté lors d’une fête musicale à la ferme, siroter le rosé du Mas des Patriotes en pique-niquant en gang dans les pâturages de l’Ami Berger, déguster une bière à l’argousier (la Brise-vent) de Dieu du ciel! les pieds dans la Rivière-du-nord et découvrir la Milkshake IPA au mélilot de la microbrasserie Le Prospecteur lors de la Foire gourmande de l’Abitibi-Témiscamingue et du nord-est ontarien.

Je termine avec un verre de blanc coup de cœur qui montre que les choses changent. Histoire sous la photo!

Hier soir, lors d'un 5 à 7 de groupe dans la salle privée chez @les.fillettes, il y avait plusieurs vins au verre, mais pas de choix québécois dans la sélection. À quelques jours de la fin du #defiboirelocal, je demande plutôt un cocktail à base de gin du Qc quand la serveuse revient avec cette bouteille de @pinard_et_filles en disant, "j'ai pensé que ça pourrait t'intéresser". Et comment! J'avais jamais encore eu l'occasion de goûter quelque chose de ce vignoble! Ce Chardonneret était aussi bon que l'étiquette est belle! On m'offrait de le prendre au verre, mais disons que ça n'a pas été dur de trouver des amis pour partager la bouteille! 🙂 Suffit, parfois de poser des questions! 😉 #defiboirelocal

A post shared by JulieAube.com (@julieaubedtp) on

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Julie Aubé

Prenez le champ avec moi pour rencontrer des producteurs et artisans passionnés, découvrir des saveurs extraordinaires et vous délier les jambes en parcourant les territoires gourmands du Québec et d’ailleurs!
En savoir plus

Les derniers articles par Julie Aubé (tout voir)

 

Écrire un commentaire