Escapade gourmande en Chaudière-Appalaches

Bleuet-avec velos(2014, septembre). La région de Chaudière-Appalaches a de quoi charmer les papilles et la curiosité des visiteurs gourmands, petits ou grands, goulus ou ricaneux. En espérant vous mettre l’eau à la bouche avec cet itinéraire gourmand aux saveurs de la Chaudière-Appalaches!

(Ce texte, produit pour La Saison du Terroir et des Saveurs au Québec durant l’été 2014, est publié ici en version abrégé avec leur accord).

Vous aimerez aussi mon texte «Où manger dans Bellechasse et Montmagny» (2015) pour découvrir d’autres savoureux endroits pour bien manger dans le secteur!

* * *

Canard montage

Le Canard goulu

Amateurs de canard et de foie gras, ne manquez pas de passer au Canard Goulu de Saint-Apollinaire. La charmante boutique, installée dans un ancien poulailler, propose toute la gamme de produits fins préparés artisanalement à partir des canards de Barbarie élevés par Sébastien Lesage et son équipe. Ils reçoivent les canetons lorsqu’ils ont à peine 24h. Puis, ils les traitent aux petits oignons jusqu’au moment de les transformer en magrets fumés, terrines, rillettes, saucisses, smoked meat et bien sûr, en foie gras. Pendant la saison estivale, la petite ferme derrière la boutique héberge un troupeau de canards de Barbarie ainsi que des cochons, des oies et un âne. Une terrasse fleurie attenante à la boutique est également ouverte au public durant l’été : apportez votre pique-nique et complétez-le sur place avec quelques produits de canard gardés au froid en boutique! (524, Bois Joly Ouest, Saint-Apollinaire).

Les Bleuets du Vire-Crêpes

Bleuets-logo

Les Bleuets du Vire-Crêpes est un lieu exceptionnel pour l’autocueillette de bleuets : Anne Ladouceur, Alain Soulard et leur équipe vous y attendent, fournissant petits bancs et paniers. L’espace boutique et le Café du Vire-Crêpes, installés dans une ancienne ferme laitière rénovée, vous accueillent au-delà de la saison de la cueillette du bleuet. De juin jusqu’à Noël, on s’y rend pour bruncher, profiter d’une pause-café sur la magnifique  terrasse avec vue sur la bleuetière, ou encore pour faire provision de leurs produits variés à base de bleuets. Des pâtisseries (muffins, tartes, scones…) aux  petits pots gourmands (gelées, confitures, vinaigrettes…) en passant par la gamme de cosmétiques Bleu Naturellement (savons, crèmes, baume à lèvre…), il y a de quoi virer complètement bleuet! (975, chemin St-Joseph, Saint-Nicolas).

Bleuets-ensemble

CorsaireMicrobrasserie Le Corsaire

«Au Corsaire, le trésor est dans ton verre, viens boire ta part!». Telle est l’invitation lancée par la microbrasserie Le Corsaire sur leur site Web. Située à Lévis, voisine quasi immédiate du traversier Québec-Lévis, la microbrasserie est facilement accessible du Vieux-Lévis autant que du Vieux-Québec. Sur place, une grande salle permet de s’installer pour déguster les bières artisanales brassées sur place. Puisque le beau temps le permettait, c’est en terrasse que j’ai savouré deux bières très différentes l’une de l’autre : une douce et savoureuse blanche au gingembre et aux agrumes, ainsi qu’une costaude IPA faite à base de sept variétés de houblon. Deux super choix, qui promettent pour le reste de la sélection! (5955, rue Saint-Laurent, Suite 101, Lévis).

IMG_4613

Aux Deux Briochés

Annick et Sébastien sont deux jeunes briochés qui ont quitté la grande ville pour s’établir à Saint-Michel-de-Bellechasse, où ils fabriquent pains, brioches et viennoiseries de façon artisanale et biologique à 90%. Préoccupés par le gaspillage alimentaire, ces artisans tentent d’accorder leur production à l’achalandage de façon à ne pas devoir disposer d’un éventuel surplus. Ainsi – conseil d’amie – pour ne pas manquer leurs brioches pommes et pacanes, à la ganache pralinée, aux marrons et mascarpone, et j’en passe, appelez Aux Deux Briochés pour réserver celles qui vous font envie : ça part comme des petites brioches chaudes! (37, rue Principale, Saint-Michel-de-Bellechasse).

Poissonnerie Donald Lachance

Avez-vous déjà goûté l’esturgeon, ce poisson millénaire qui apprécie les eaux du fleuve Saint-Laurent à la hauteur de Montmagny? Donald Lachance le pêche de façon artisanale depuis toujours. Il fait partie de la poignée de pêcheurs d’esturgeon encore en activité dans la région. En saison à la Poissonnerie Donald Lachance, l’esturgeon frais est disponible. Outre l’esturgeon frais, on peut se procurer l’esturgeon fumé, des cretons d’esturgeon et des produits surgelés comme les brochettes d’esturgeon marinées, des croquettes pour les burgers, des pizzas et j’en passe. La découverte de ce poisson du Saint-Laurent, dont la pêche est faite de façon durable et responsable, est un incontournable lors d’un passage dans le coin de Montmagny. (24, du Bassin Nord, Montmagny).

Poissonnerie-montage TS

Fromagerie de l’Île-aux-Grues

Si on aime un produit, on ne peut que l’apprécier davantage si on le déguste avec vue sur le territoire où il est fabriqué. C’est ce que j’ai fait avec en passant au comptoir de vente de la Fromagerie de l’Île-aux-Grues, dont les débuts remontent à 1976. Il s’agit d’une coopérative qui transforme tout le lait produit sur l’Île, et qui en est également le principal employeur. Les panoramas de l’Île-aux-Grues, à la fois maritimes et agricoles, sont à couper le souffle. Savourer le Riopelle, le Canotier de l’Isle, le Mi-Carême ou la Tomme de Grosse-Île dans un tel décor, au milieu du Saint-Laurent, est une expérience pour tous les sens. Vérifiez les horaires du traversier et mettez la Fromagerie de l’Île-aux-Grues à votre itinéraire gourmand dans la région! (210, chemin du Roi, L’Isle-aux-Grues).

Fromagerie-paneau

Le Ricaneux

Dans les années 1970, Jacques McIsaac achetait une ferme fruitière à Saint-Charles-de-Bellechasse. Ça a pris des années avant qu’il se lance dans la production de vins de petits fruits et qu’il mette au point le Ricaneux, leur apéritif-vedette de fraises et de framboises. Aujourd’hui, l’entreprise est passée entre les mains de sa fille, Nathalie McIsaac. En plus du Ricaneux (qui se transforme entre autres en sangria divine!), Mme McIsaac et son équipe produisent différents autres types d’alcool de petits fruits, du vin au style porto en passant par les crèmes, idéales pour les kirs. Cet été, Le Ricaneux s’est associé à deux autres producteurs de boissons alcoolisées de leur voisinage pour mettre sur pieds la toute nouvelle Route des vins de Bellechasse. Je parle de l’un deux, Casa Breton, dans cet article sur 5 boissons à découvrir chez 5 producteurs à visiter. (5540, rang Sud-Est, Saint-Charles-de-Bellechasse).

ricaneux

Enregistrer

Enregistrer

Julie Aubé

Prenez le champ avec moi pour rencontrer des producteurs et artisans passionnés, découvrir des saveurs extraordinaires et vous délier les jambes en parcourant les territoires gourmands du Québec et d’ailleurs!
En savoir plus
 

Écrire un commentaire