Il y a quoi dans votre poutine?

Poutine

(2016, février). Du 1er au 7 février, c’est La Poutine Week et je salive devant les descriptions des créations concoctées pour l’occasion. Mis à jour janvier 2017. **Le texte en noir est l’original 2016, les passages en orange sont la mise à jour 2017

Juste avant de vous souhaiter bon appétit, je donne un high five aux restaurateurs montréalais qui ont non seulement inclus des aliments locaux dans leur plat, mais qui ont pris soin de les mentionner dans la description sur le site web qui sert à « magasiner » sa (ou ses!) poutine(s). Associer des lieux, des noms et des paysages aux aliments d’ici, ça m’ouvre l’appétit!

  • Chez Chose. Lapin de Stanstead et fromage Zacharie Cloutier.
  • La Coupole – Bistro Laurentien. Cuisse d’oie confite de la Ferme Bourgeois.
  • Medley Simple Malt. Fromage St-Guillaume, sauce à la bière Simple Malt Dubbel.
  • La Champagnerie indique utiliser le fromage Kenogami, le Bistro-Brasserie Les Sœurs. grises du fromage de Charlevoix et L’Assommoir (Vieux-Montréal) deux cheddars Boivin. Quelques autres ont parlé de fromage du Québec, sans préciser la fromagerie.

**Mise à jour 2017** : Les trois établissements ci-dessus dont j’ai conversé les hyperliens font encore partie de la (petite) sélection de restaurants montréalais qui donnent quelques précisions sur l’origine locale de leurs ingrédients. Cliquez pour découvrir leur poutine 2017. Cette année, on pourrait identifier également Les Enfants Terribles (herbes du bas du fleuve et gin St-Laurent), le Broue Pub Brouhaha (fromage Saint-Guillaume) et les Brasseurs de Montréal (qui cuisinent avec une de leur bière, la Black Watch). C’est relativement discret comme identifications de la provenance locale des ingrédients… surtout si on compare avec les poutines de Québec!

Et puisque je passerai par Québec cette semaine, j’ai aussi zieuté les poutines créatives du côté de la vielle capitale. Passé la quinzaine, j’ai renoncé à continuer de lister les descriptions qui indiquent que :

  • le fromage vient la Laiterie Charlevoix (un partenaire), ou des fromageries Perron, Bergeron, Médard, des Basques, des Grondines, des Chèvres de l’Île d’Orléans, des Rivières, de Victoriaville, de la Chaudière, de l’Île-aux-Grues, etc.
  • les patates viennent de l’Île d’Orléans.
  • la sauce est faite avec une bière de microbrasserie ou avec du Coureur des bois.
  • le porcelet vient de la Ferme Gaspor, le poulet biologique de Charlevoix, la saucisse de Ils en fument du bon, ou la pancetta fumée de la charcuterie Scottsdown.
  • la poutine est garnie de flocons de sucre d’érable de St-Hilaire-de-Dorset.

**Mise à jour 2017** : Même constat qu’en 2016 : les restaurateurs de la capitale sont plus enclins à identifier l’origine locale de leurs ingrédients dans la description de leur poutine créative!

  • le fromage vient de la Laiterie Charlevoix (identifié dans au moins 5 descriptions), ou des Fromagerie Victoria (au moins 3x), Perron (au moins 4x), La Chaudière (au moins 3x), des Grondines (au moins 3x), des Chèvres de l’Île d’Orléans (au moins 2x), Bergeron (au moins 2x), des Rivières et Fritz Kaiser.
  • les patates viennent de l’Île d’Orléans, et on identifie parfois même le producteur (ex.: Ferme Valupierre, Ferme Capitaine Noel, Ferme Égide Létourneau…)
  • la sauce est faite avec une bière de microbrasserie (La vache folle, la Trois-Pistole…)
  • le porc vient de la Ferme Turlo, la saucisse de la Charcuterie Charlevoisienne, la dinde sauvage de la Ferme l’Envolée et le poulet des Viandes bio de Charlevoix.
  • même les herbes ne sont pas anonymes, avec un restaurateur qui utilise celles de Terra Sativa.
  • la poutine prend même des accents inspirés de la boréalité! On trouve de la bresaola de magret au sapin et une sauce au poivre des dunes!

Selon Aliments du Québec, huit consommateurs sur dix estiment important de connaître la provenance des produits qu’ils achètent. J’en fais partie, et vous?

Bonne Semaine de la Poutine!

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Julie Aubé

Prenez le champ avec moi pour rencontrer des producteurs et artisans passionnés, découvrir des saveurs extraordinaires et vous délier les jambes en parcourant les territoires gourmands du Québec et d’ailleurs!
En savoir plus

Les derniers articles par Julie Aubé (tout voir)

 

Écrire un commentaire