Jambalaya

Jambalaya

(2014, septembre). Je suis sagittaire ascendant écureuil. J’ai tendance à faire des réserves de bonnes choses au congélateur. Je rêve d’un grand congélateur tombeau, quand j’aurai plus de place. D’ici là, je perfectionne mon Tetris. Ça devient réellement embêtant quand la porte du congélateur ne ferme plus, ou quand je me fais attaquer par une avalanche de Tupperwares bien remplis et gelés dès le matin en essayant de me sortir deux tranches de pain. Par pitié pour mes orteils (qui subissent les chutes de plats solidement congelés), il y a certains soirs où je m’impose de cuisiner à partir de ce que j’ai au congélateur, pour le vider un tant soit peu.

Hier était un de ces soirs. Doucement, j’ai entrouvert la porte du congélateur. Aucun mouvement : mes orteils semblaient n’avoir rien à craindre. Du moins pour l’instant. J’ai osé ouvrir plus grand. J’ai sorti quelques pots de compote de rhubarbe, un pain, des muffins. J’avais maintenant une meilleure vue sur les profondeurs. C’est alors que j’ai vu un plat de jambon effiloché, coincé entre les framboises du Québec et la sauce à spaghetti.

Dehors, la fraîcheur automnale commence à se faire sentir. Je file comfort food, et je commence à saliver à l’idée d’un plat convivial, chaud, épicé, sans prétention, réconfortant. Je pense au jambalaya que je fais depuis que j’ai déniché la recette dans un de mes vieux magazines. La cuisine cajun correspondait bien au souper réconfortant que j’avais en tête. J’avais mon idée!

En refermant la porte du congélateur, j’ai repéré un emballage de trois saucisses, exactement ce que demande la recette. Comme quoi il y a tout même des beaux côtés à avoir des tendances écureuil!

Jambalaya

Portions : 4
Préparation : 20 minutes
Cuisson : 30 minutes

Ingrédients
15 ml (1 c. à soupe) de beurre
15 ml (1 c. à soupe) d’huile végétale
De 2 à 4 saucisses piquantes, au choix
1 oignon haché
3 gousses d’ail hachées
375 ml (1½ tasse) de riz
10 ml (2 c. à thé) de paprika
De 1 à 2 ml (¼ à ½ c. à thé) de poivre de Cayenne
2 ml (½ c. à thé) de graines de fenouil écrasées
1 boîte de 398 ml (14 oz) de tomates en dés, avec le jus (ça marche aussi avec les boîtes de 540ml, quitte à mettre un brin moins de bouillon)
375 ml (1½ tasse) de bouillon de poulet
1 chorizo d’environ 150 g (5 oz) tranché finement
250 g (½ lb) de jambon coupé en cubes (ou effiloché)
1 poivron rouge, en cubes
1 poivron vert, en cubes
Sel, au goût
16 crevettes moyennes, décortiquées (je choisi les crevettes nordiques, un choix local plus durable)
3 oignons verts, émincés

Préparation

  1. Fondre le beurre et l’huile dans une casserole d’une consistance de 4 L (16 tasses).
  2. Rissoler les saucisses environ 3 minutes. Retirer de la casserole et couper en tronçons.
  3. Ajouter l’oignon et l’ail dans la casserole et cuire 3 minutes à feu moyen. Ajouter le riz et les épices, mélanger, et poursuivre la cuisson 3 minutes.
  4. Mettre les tomates, le bouillon, les saucisses, le chorizo, le jambon et les poivrons dans la casserole, mélanger et saler. Couvrir et cuire à feu très doux environ 15 minutes.
  5. Ajouter les crevettes, mélanger et poursuivre la cuisson 3 minutes. Éteindre le feu et laisser reposer 5 minutes. (Dans le cas des crevettes nordiques, fermer le feu d’abord et ajouter les crevettes).
  6. Garnir des oignons verts et servir.

Référence. Magazine Tout simplement Clodine, Volume 4, Numéro 3.

Enregistrer

Julie Aubé

Prenez le champ avec moi pour rencontrer des producteurs et artisans passionnés, découvrir des saveurs extraordinaires et vous délier les jambes en parcourant les territoires gourmands du Québec et d’ailleurs!
En savoir plus
4 commentaires
  • Marie-Josée Rainville
    Posted at 21:10h, 06 septembre Répondre

    Haha, je me reconnais ici dans les habitudes de congélateur. Je garde cette précieuse idée de recette pour ma prochaine corvée de « vidage » de congélo!

  • Louise Aubé
    Posted at 09:57h, 09 septembre Répondre

    Jambalaya …miamama que c’est bon. Une fois que j’ai figuré c’était quoi du chorizo et des fenouilles, J’étais en business. Je n’achètes jamais des saucisses piquantes mais cette fois j’ai suivit la recette et c’était excellent. Mon chum était bien content. C’était mon premier Jambalaya mais ce sera pas le dernier… A refaire pour sure.
    Super pour les lunchs
    merci Julie

  • Louise Aube
    Posted at 18:00h, 03 octobre Répondre

    Bon la chicane a poigne chez moi entre le pere et la fille. Le pere a tout pris les restants pour son lunch. Il dit que c’est sa recette prefere. La fille s’en mele et vole la moitie. Je vais devoir faire encore cette recette plusieurs fois.

  • gourmandelise
    Posted at 09:48h, 21 octobre Répondre

    Très appétissant ce plat coloré et épicé!

Écrire un commentaire