Manger « alla romana »

Piazza Navona

Trastevere

(2013, mars). «À Rome, on fait comme les romains». Volontiers! Surtout quand vient le temps de manger alla romana! Entre les cafés, les bars à vin, les marchés et les trattorie, il est suggéré de vous déplacer à pied, question d’apprécier la beauté de la Ville éternelle… tout en s’assurant que l’appétit soit au rendez-vous du matin au soir!

(adaptation d’un article coécrit pour Panoramitalia).

Commencer la journée au caffè

Bien qu’il ne soit pas difficile de boire un bon café à Rome, certains établissements se distinguent par leur cadre pittoresque.

Parmi ceux-là, il ne faut pas manquer le Caffe Greco (Via Condotti, 86), près de la piazza di Spagna, ayant pignon sur rue depuis pas moins de 250 ans. Ce café historique, qui a accueilli artistes et politiciens depuis son ouverture en 1760, fait littéralement voyager dans le temps. Si le prix du café est tout à fait raisonnable lorsque savouré au comptoir, il est bon de savoir que les tarifs sont multipliés lorsqu’on s’assoit en salle, ce qui est d’ailleurs vrai pour bon Bar Rosati, romanombre d’établissements à travers la ville.

C’est également le cas au Bar Rosati (Piazza del Popolo, 4/5a), un café à l’ambiance d’époque (1922) qui est tout indiqué lors d’une balade du côté de la piazza del Popolo.

Caffe Musee canovaNon loin de là, se trouve le Musée Canova Tadolini, dont le hall abrite un espace de restauration où l’on peut faire pause-café véritablement unique parmi les sculptures des collections du musée (Via del Babuino 150a).

Près de la piazza della Rotonda, deux établissements offrent un café que vous n’oublierez pas de sitôt : Tazza d’Oro (Via degli Orfani, 84), installé dans un bâtiment historique à deux pas du Panthéon (1946), puis Sant’Eustachio il caffè (Piazza Sant’Eustachio, 82), un incontournable pour les amoureux du café. Vous goûterez dans cette institution (1938) un café inimitable, particulièrement  mousseux, que vous n’oublierez pas de sitôt. (Si vous ne souhaitez pas votre café sucré, vous devez le mentionner en passant votre commande).

Un autre café sympathique pour commencer la journée est l’Antico caffè Vitti (Piazza S. Lorenzo in Lucina, 33). Les cornetti sont bons (s’ils ont la variété aux noisettes, essayez-la!).

Caffee Vitti

L’heure du lunch

Vous aimez découvrir les marchés des villes que vous visitez? Tout près du Vatican se trouve le mercato Trionfale, un des grands marchés de Rome, idéal pour se procurer pains et grissini, légumes et fruits, charcuteries et formaggi… bref tout le nécessaire pour improviser un pique-nique si le beau temps est de la partie!

Pas très loin du Vatican se trouve également l’épicerie fine Castroni (Via Cola di Rienzo, 196), pour compléter gourmandement le magasinage!

Vous pouvez également passer au marché du Campo De’Fiori, un peu plus touristique mais tout de même charmant.

Suppli, romaSuppli

Vous connaissez les arancini, ces croquettes de riz frites typiques de Sicile? Les suppli sont une version des arancini typiquement romaine. De l’extérieur, on voit peu de différence entre arancini et suppli. Mais quand on y croque, le suppli est fait d’un riz aux tomates et il a un morceau de fromage fondant au centre. On les trouve dans les casse-croûte de restauration express ainsi que dans plusieurs pizzerias, où les gens aiment les grignoter en antipasto.

Pizza al taglio
Une autre option pour luncher sur le pouce est la pizza al taglio (morceaux de pizza coupés selon votre appétit et payés au poids). Directement sur la place du même nom, le Forno Campo De’Fiori (Campo de’Fiori, 22) est une adresse de choix, tout comme l’Antico Forno Roscioli (Via dei Chiavari, 34) non loin de là. Parmi les pizze al taglio goûtées récemment, coup de cœur pour les pizzas de La Renella, dans le quartier Trastevere (Via del Moro, 15/16).

Torrone, ValzaniTant qu’à être dans Trastevere, vous voudrez peut-être compléter le lunch avec une petite note sucrée. La pâtisserie Valzani (Via del Moro 37b), est une institution dans le quartier, et propose entre autres des nougats qui ne donnent pas leur place!

Bocconcini aux pistaches

Autre gourmandise côté sucré qui peut conclure un pique-nique sur un bonne note gourmande: les bocconcini aux pistaches de l’Antico Forno la Stelletta (via della Scrofa, 33).

Enoteca Il Goccetto, roma

Un gelato avec ça? Voir ce billet!

Aperitivo

La cuisine romaine est populaire, copieuse, savoureuse…  mais avant d’y faire honneur, peut-être aurez-vous envie de vous ouvrir l’appétit avec un apéro? Voici quelques bars à vin qui méritent le détour.

Bar à vins Al vino al vinoIl vino e la risposta, ma non ricordo la domandaPorte-bouteille de vin, ah ces italiens

Terrasse à RomeÀ table!

Parmi les spécialités romaines côté primi piatti, il y a différents plats de pâtes typiques de Rome. J’ai écrit sur les plats de pâtes typiquement romains pour PanoramItalia en 2015. Dans ce billet, vous trouverez le lien vers la version anglaise, ainsi que la version française de ce texte. De quoi rien manquer des primi les plus typiques.

Saltimboca, Da Benito

Côté secundi piatti, essayez la saltimbocca alla romana, une escalope de veau garnie d’une tranche de prosciutto et d’une feuille de sauge fraîche. Les artichauts alla romana (menthe et ail) ou alla giudia (frits) sont délicieux en accompagnement. Amateurs d’abats, la pajata est un plat de tripes d’agneau en sauce tomate, souvent servie avec des rigatoni. Et tout cela sans parler du coda alla vaccinara (ragoût de queue de bœuf), l’abbacchio alla romana (spécialité d’agneau de lait), le pollo con i peperoni (poulet aux poivrons) et plusieurs autres!

Lors de mon dernier séjour à Rome, un Romain visiblement amoureux de sa ville me pointait quelques restaurants en bordure d’un monument touristique en disant : «Si ce monument s’est fait dépouillé par les Barberini, aujourd’hui les seuls Barbares sont les touristes qui mangent du mauvais spaghetti juste en face».

Sans généraliser comme notre ami romain, il demeure vrai qu’on trouve souvent de petites perles de trattorie en s’éloignant des rues et des places les plus touristique.

Da BenitoVoici quelques adresses fort sympathiques pour se restaurer. Si elles n’ont pas pignon sur rue devant la fontaine de Trévi ou en face du Panthéon, elles demeurent centrales et sont facile d’accès à partir du centre historique.

  • Trattoria Da Tonino (Via del Governo Vecchio, 18/19)
  • Antica osteria Da Benito (Via dei Falegnami, 14)
  • Trattoria Da Sergio alle Grotte (Vicolo delle Grotte, 27)
  • Ivo a Trastevere (Via di San Francesco a Ripa, 158)
  • Renato e Luisa (Via dei Barbieri, 25)
  • La Stampa (Via dei Maroniti 32)
  • Il Fico Ristorante (Via di Monte Giordano, 49)

En plus d’être absolument charmante et tout simplement splendide, Rome est décidément riche en découvertes gourmandes. Régalez-vous!

.

Afficher Colisée, Rome

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Julie Aubé

Prenez le champ avec moi pour rencontrer des producteurs et artisans passionnés, découvrir des saveurs extraordinaires et vous délier les jambes en parcourant les territoires gourmands du Québec et d’ailleurs!
En savoir plus

Les derniers articles par Julie Aubé (tout voir)

1Comment
  • Ophélie
    Posted at 14:10h, 10 août Répondre

    Merci pour toutes ces adresses agrémentées de jolies photos, j’en ai notées quelques unes. =)

Écrire un commentaire