Marmelade de cerises de terre

marmelade cerise de terre(2012, septembre). Septembre… déjà! Autant je suis toujours surprise de voir à quelle vitesse file l’été, autant c’est avec enthousiasme que j’accueille septembre, la fraîcheur dans l’air, le début des couleurs et l’abondance des produits d’ici. Voici 6 idées pour profiter gourmandement des belles journées de septembre!

1.Faire honneur aux marchés publics

C’est réellement réjouissant de flâner dans les allées colorées des marchés publics et de se laisser faire de l’œil par la multitude de produits tous plus frais et appétissants les uns que les autres. Évidemment, je résiste mal à tant de tentation! Je donne rendez-vous à des amies au marché pour prendre un café, et je reviens les sacs pleins, en manoeuvrant mon vélo avec délicatesse pour ne pas abîmer mes savoureuses trouvailles.

2. Faire de l’auto-cueillette

L’auto-cueillette de pommes, c’est un classique des plus agréables. Un autre type d’auto-cueillette à découvrir, c’est partir dans les champs récolter soi-même ses courges, citrouilles et potirons aux formes et aux couleurs variées. Plusieurs endroits offrent cette activité, comme par exemple le Centre d’interprétation de la courge dans les Laurentides, La Courgerie dans Lanaudière, la Ferme Roberge sur l’île d’Orléans…).
L’auto-cueillette de courges, c’est le préambule idéal à la cuisine de ces beaux légumes d’automne, de l’entrée au dessert. D’ailleurs, je vais bientôt commencer à vous bombarder de mes recettes coups de cœur les mettant en vedette!

3. Faire des réserves

Septembre, c’est aussi le temps de capturer en pots les bonnes saveurs des récoltes. En famille ou entre amis, rassemblez-vous et préparez des marinades, confitures, relishs, chutneys, gelées, sauces tomates, compotes, etc.
On peut également blanchir et congeler plusieurs légumes pour les déguster au cours des mois plus froids. Voici un tableau fort utile pour congeler judicieusement les saveurs des récoltes.

4. Faire des pique-niques

Remplissez votre panier de victuailles et sortez dans les parcs, en forêt, sur le bord de l’eau, sur les terrasses, dans les champs et sur les balcons! Le temps se rafraîchit? Sortez-vous une veste et profitez d’une foule d’autres repas en plein-air!

5. Faire de l’oenotourisme

Faire du tourisme à travers nos villes et régions québécoises en mettant des activités gourmandes au programme, c’est savoureusement éducatif! L’automne, c’est entre autres le temps des vendanges, une période toute indiquée pour participer à cette activité dans certains vignobles qui en offrent la possibilité. On peut aussi tout simplement passer aux vignobles pour en apprendre davantage sur le processus de vinification, pique-niquer dans les vignes, déguster les produits et discuter avec les vignerons passionnés. Plusieurs cidreries ouvrent également leurs portes pour des visites-dégustations.
Informez-vous sur les activités et possibilités dans votre région, ou dans les régions que vous avez envie de visiter cet automne!

6. Faire de la marmelade de cerises de terre

C’est une recette qui permet de réunir plusieurs des activités mentionnées ci-dessus. On commence par aller au marché public acheter un (gros!) panier de cerises de terre, des vrais petits bonbons naturels qui sont en saison en ce moment. De plus, cette marmelade se congèle bien. Il ne faut pas hésiter à en préparer beaucoup de façon à se faire des réserves pour redécouvrir ces saveurs ensoleillées d’ici durant les mois plus froids. On la déguste au petit déjeuner, ou encore on la sert en accompagnement des plateaux de fromages et de charcuteries. On peut même en tartiner dans des sandwichs au rôti de porc par exemple. Ne l’oubliez pas lors de vos pique-niques de septembre!

Marmelade de cerises de terre

Rendement : environ 3 ramequins de 125 ml

Ingrédients
125 ml (½ tasse) de miel
500 ml (2 tasses) de cerises de terre, coupées en demies
250 ml (1 tasse) de cantaloup, coupé en petits morceaux
1 orange (la chair et le zeste)
1 citron (la chair et le zeste)
Une pincée de sel
Les graines d’une demie-gousse de vanille (facultatif)

Préparation

  1. Dans un chaudron, porter à ébullition 60 ml (¼ tasse) d’eau avec le miel en mélangeant.
  2. Ajouter les cerises de terre, le cantaloup, le zeste d’orange et le zeste de citron.
  3. Peler à vif l’orange et le citron, puis en prélever les suprêmes. Couper les suprêmes d’agrumes en petits morceaux, et les ajouter à la préparation. Ajouter le sel et laisser mijoter doucement pendant 20 minutes.
  4. Ajouter la vanille fraîche et laisser mijoter environ 5 minutes supplémentaires, ou jusqu’à la consistance désirée.
  5. Laisser tempérer et réfrigérer.

Enregistrer

Julie Aubé

Prenez le champ avec moi pour rencontrer des producteurs et artisans passionnés, découvrir des saveurs extraordinaires et vous délier les jambes en parcourant les territoires gourmands du Québec et d’ailleurs!
En savoir plus

Les derniers articles par Julie Aubé (tout voir)

Tags:
6 commentaires
  • Marie-Eve Chicoine
    Posted at 09:35h, 30 septembre Répondre

    Ma mère et moi, on popote avec les recettes de ton superbe blogue en ce dimanche gris, et ça commence avec la marmelade de cerises de terre !!

    • JulieAubé.com
      Posted at 10:27h, 01 octobre Répondre

      Génial! Bonne cuisine!

  • Lise
    Posted at 13:59h, 28 septembre Répondre

    Cette marmelade à l’air très bonne. Est-ce que je peux la conserver dans des pots Masson à la température de la pièce comme des marinades. Merci

    • Julie Aube
      Posted at 14:03h, 28 septembre Répondre

      Merci! C’est en effet vraiment bon, ça vaut la peine d’être essayé! On peut la conserver température pièce en pots Masson seulement si on a fait le processus de stérilisation. Au réfrigérateur, elle se garde facilement une dizaine de jours à deux semaines… si elle n’est pas dégustée avant! 😉

  • Madeleine
    Posted at 14:58h, 26 septembre Répondre

    Bonjour, j’ai une recette dont les ingrédients sont similaires à l’exception du miel que je remplace par du sucre. Je trouve cela vraiment trop sucré. En réduisant la quantité de sucre de moitié, est-ce que j’aurai un résultat similaire. Merci et au plaisir de vous lire.

    • Julie Aube
      Posted at 15:26h, 26 septembre Répondre

      Bonjour,
      En effet, il existe toutes sortes de variantes de confitures et marmelades de cerises de terre. Il est loin d’y avoir une seule bonne formule, l’idée est d’en trouver une à son goût! Si vous trouvez la marmelade trop sucrée avec le miel, vous pourriez diminuer la quantité. Même chose en remplaçant par le sucre, vous pouvez réduire afin que le résultat corresponde à votre goût. La recette ne donne pas une très grosse quantité, elle se déguste assez rapidement! (Il n’y a donc pas d’enjeu de conservation si vous la mangez dans les jours qui suivent, ou si vous en congelez un petit pot!). Bonne cuisine!

Écrire un commentaire