Pappa al pomodoro

(2015, janvier). La pappa al pomodoro est un potage épais et rustique aux tomates qui est typique de Toscane, en Italie. (pomodoro = tomate en italien).

pappa al pomodoro

Pappa al pomodoro dégustée à La Toscanella, à Florence.

Je l’ai découvert en préparant un séjour gourmand à Florence l’an dernier. Une fois sur place, j’en ai goûté de succulents. De retour à Montréal, j’ai essayé différentes recettes pour aboutir à ma propre version.

Je prépare la pappa al pomodoro quand le temps est propice aux soupes réconfortantes et que je me retrouve avec un surplus de pain qui commence à être moins frais : c’est l’ajout de pain légèrement rassi, qui se gorge de sauce tomate, qui donne à ce potage sa texture très épaisse caractéristique (pratiquement plus celle d’une purée que d’une soupe).

pappa al pomodoro maison

Pappa al pomodoro maison

Avoir un surplus de pain, ça m’est naturellement arrivé quelques fois pendant les Fêtes! On reçoit, on achète du pain, des convives en apportent… on se retrouve avec d’heureux surplus qui permettent de préparer cette bonne soupe italienne, mais aussi :

Vous n’aimez pas la texture « pain mouillé »? Pas d’inquiétude! Puisque le pain mijote une vingtaine de minutes dans la soupe, il se défait complètement. Il contribue à la texture épaisse et moelleuse du potage, mais on ne croque pas dans un morceau de pain mouillé!

Pappa al pomodoro

Environ 4-5 portions
Préparation : 10 minutes
Cuisson : 45 minutes

Ingrédients
30 ml (2 c. à soupe) d’huile d’olive (plus pour le service)
1 petit oignon haché finement
1 branche de céleri hachée finement
3 gousses d’ail hachées finement
1 cube de bouillon de poulet bio (environ 10g)
Flocons de piment (facultatif)
Sel et poivre
1 boîte de 796 ml (28 oz) de tomates San Marzano Pastene
750 ml (3 tasses) d’eau
750 ml (3 tasses) de cubes d’un bon pain un peu moins frais
1 grosse poignée de basilic frais, haché (plus pour le service)
1 grosse poignée de parmesan râpé (plus pour le service)

Préparation

  1. Dans une casserole à feu moyen-vif, faire chauffer l’huile et y faire revenir l’oignon, le céleri et l’ail pendant environ 5 minutes.
  2. Ajouter le cube de bouillon et les flocons de piment (si désiré). Saler, poivre et bien mélanger jusqu’à ce que le bouillon soit dissout.
  3. Dans un petit bol, broyer grossièrement les tomates au pied mélangeur et les ajouter, avec l’eau, dans le chaudron. Porter à ébullition, puis baisser le feu et laisser mijoter doucement pendant environ 8-10 minutes, en brassant à l’occasion.
  4. Ajouter les cubes de pain et laisser cuire très doucement en brassant régulièrement pendant 20-25 minutes. On peut « aider » le pain à se défaire en écrasant les morceaux plus gros à l’aide d’une cuillère de bois.
  5. Lorsque la texture de la soupe est pratiquement uniforme, fermer le feu et ajouter le basilic frais et du parmesan. Goûter et ajuster le sel et le poivre au goût.
  6. Servir garni d’un filet d’huile d’olive, de parmesan râpé et d’une feuille de basilic frais. (S’il vous en reste pour le lendemain, réchauffer avec une ou deux cuillères d’eau).

Enregistrer

Enregistrer

Julie Aubé

Prenez le champ avec moi pour rencontrer des producteurs et artisans passionnés, découvrir des saveurs extraordinaires et vous délier les jambes en parcourant les territoires gourmands du Québec et d’ailleurs!
En savoir plus

Les derniers articles par Julie Aubé (tout voir)

 

Écrire un commentaire