Plein air gourmand au Parc des Appalaches

carte Montmagny et les Îles

(2016, mars). Avec mon amie Annie, on s’était promis un dernier week-end de plein air avant la fin de l’hiver. Avec la disparition hâtive de la neige autour de Montréal, c’est en mettant le cap vers le Parc des Appalaches qu’on a prolongé l’hiver le temps d’une fin de semaine de plein air gourmand à saveur régionale.

Vendredi après-midi

Avant de mettre le cap sur le Parc des Appalaches, halte dans le secteur de Montmagny le temps de faire le plein de victuailles du coin pour la fin de semaine.

Cidrerie La Pomme du Saint-Laurent

Cidrerie vf

À Cap-Saint-Ignace, des pomiculteurs sont installés sur un tronçon de 3 km de route qui offre des points de vue magnifiques sur le fleuve. L’un d’eux produit également des cidres depuis 2001, alors que Suzanne Gagné devient la première femme à obtenir un permis de cidriculteur et fonde la Cidrerie La Pomme du Saint-Laurent. Quelques années plus tard, son conjoint Gilles Barbeau se joint à l’aventure et ils produisent maintenant ensemble une sélection de boissons allant des cidres tranquilles aux pétillants en passant par le cidre de glace, le cidre de feu et les cidres aromatisés. Un cidre houblonné s’ajoutera bientôt à la gamme de produits du dynamique duo de propriétaires.

Pour notre week-end, nous nous équipons entre autres d’un cidre à l’érable pour l’après-raquette et d’un cidre tranquille pour la fondue (voir plus bas).

Chez Jos l’Épicier

Au cœur du vieux Montmagny, Chez Jos l’Épicier est une épicerie fine qui fête son premier anniversaire en avril. Des produits régionaux côtoient des produits fins du Québec et d’ailleurs.

Pour se faire des sandwichs pour la randonnée, nous avons fait provision de quelques charcuteries faites maison : rillettes d’oie (élevées au pâturage dans la région), terrine d’oie et d’argousier, puis une autre au canard et citron confit. Côté fromages, on a continué de miser sur les saveurs du coin avec les produits de la Fromagerie de l’Ile-aux-Grues. On a acheté ce qu’il fallait de Mi-Carême, de Tomme de Grosse-Ile et de Riopelle pour faire une fondue samedi soir et pour déjeuner avant la rando. Et parlant de déjeuner, Chez Jos l’Épicier vend aussi les produits biologiques des Vergers du Cap, de Cap-Saint-Ignace, dont un excellent beurre de poires, délicieux avec le Riopelle pour démarrer la journée.

joe montage vf

Poissonnerie Donald Lachance

La poissonnerie Donald Lachance n’était pas encore ouverte le week-end passé lors de notre passage à Montmagny, mais elle le sera dès ce jeudi 24 mars, avec l’arrivée du crabe du Québec! Ce qui rend la poissonnerie de Donald Lachance unique, c’est l’esturgeon qu’il pêche dans le Saint-Laurent et qu’il fume lui-même sur place. (Vous pourrez lire le portrait de ce pêcheur hors du commun dans mon livre Prenez le champ!)

Après les courses, c’est l’heure de mettre le cap vers le chalet réservé pour le week-end, à Saint-Paul-de-Montminy, près du Parc des Appalaches.

Samedi

Sugar loaf 2 vf

Après le petit déjeuner de tartines de Riopelle et de beurre de poires bio, direction Sainte-Lucie-de-Beauregard pour notre randonnée de raquette. L’objectif : le sommet du Mont Sugar Loaf, qui offre une vue incroyable de 360 degrés.

Du stationnement de la Chute à Dupuis, la randonnée est d’environ 8 km aller-retour. Elle débute par un pont au-dessus de la Rivière Noire Nord-Ouest, puis s’enfonce dans les bois. Les premiers kilomètres sont vallonneux et traversent quelques érablières. Le dernier segment avant le sommet est plus escarpé : on sort notre cardio et on grimpe. Au sommet, le panorama est tout simplement majestueux.Sugar loaf vf

En redescendant, pique-nique hivernal en pleine forêt : on dévore nos sandwichs aux pâtés de Chez Jos l’Épicier.

De retour à la voiture après la journée de raquette, les joues rouges, les poumons aérés et l’esprit léger, on retourne au chalet, heureuses de savoir qu’un spa nous attend. La Buttonnière est équipée d’un spa traité à l’ozone (sans chlore) pour s’offrir le plus relaxant des « post-plein air ». Avec un cidre à l’érable de La Pomme du Saint-Laurent, que demander de plus!

Spa vf

Annie qui relax avec un cidre à l’érable

C’est la faim qui nous fait sortir de l’apaisant bain chaud. Le plan : cuisiner la fondue au fromage de l’Ile-aux-Grues. J’ai suivi la recette à la lettre, à deux exceptions près : pour la rendre encore plus régionale, j’ai remplacé le vin blanc par le cidre tranquille de La Pomme du Saint-Laurent. Puis, j’ai haché l’ail pour l’intégrer à la fondue plutôt que de jeter les gousses. Résultat : une fondue onctueuse bien différente de la fondue suisse. Le trio de fromages suggérés étant des pâtes molles et demi-fermes, la fondue rappelle le « brie chaud ». Une fondue différente du classique et tout à fait charmante. fromages - fondue

Dimanche

Après le Mont Sugar Loaf de la veille, place à la partie de sucre du Bistreau d’érable! Il s’agit de l’érablière familiale des Sauvageau qu’on traverse d’ailleurs sur le sentier du Sugar Loaf.Cabane 1 vf

On y propose pour la première année des repas de cabane à sucre avec un petit plus : le menu traditionnel est composé de plusieurs ingrédients de fermes locales et souvent biologiques. Ici l’excellente soupe aux pois est concoctée avec des pois cultivés à Saint-Jean-Port-Joli, les fèves aux lard avec des haricots de Saint-Pierre-de-la-Rivière-du-Sud, le jambon vient de Buckland et les pommes de la salade de betteraves bio viennent des Vergers du Cap, dont je parlais plus haut. Le festin se termine par une verrine composée d’une gelée d’érable, d’un crumble et d’une meringue d’érable. Cabane 2 vf

Avant de sortir déguster la tire sur neige, on prend part à une visite guidée des installations de l’érablière, qui aborde la fabrication du sirop d’hier à aujourd’hui. Dans la salle où l’eau d’érable est bouillie, on admire les échantillons de sirop que le sucrier conserve à chaque jour de production depuis 2011. En plus d’être décoratif, ces échantillons sont un historique des couleurs des sirops, indice des hauts et des bas de température au cours d’une saison. Cabane 3 vf

Cabane 4 vf

Bâton de tire d’érable en main, nous avons quitté le Parc des Appalaches et entamé le retour vers la ville, satisfaites d’un savoureux week-end de plein air gourmand. Si le récit vous met l’eau à la bouche, les prochaines semaines sont toutes indiquées pour profiter des plaisirs d’hiver dans les sentiers tout en savourant le printemps côté cabane à sucre.

L’été et l’automne, on peut faire le même week-end de plein air gourmand et la randonnée pédestre sur le Mont Sugar Loaf, à la différence qu’il n’y aura pas de repas au Bistreau d’érable. Il est toutefois possible de téléphoner pour passer s’approvisionner en sirop et autres produits faits sur place, comme un superbe caramel d’érable à la fleur de sel.

*Merci Tourisme Montmagny et les Îles pour l’hébergement et les suggestions. L’idée du « plein air gourmand », la sélection des découvertes proposées et les impressions partagées sont miennes. Le texte respecte la politique éditoriale de JulieAube.com.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Julie Aubé

Prenez le champ avec moi pour rencontrer des producteurs et artisans passionnés, découvrir des saveurs extraordinaires et vous délier les jambes en parcourant les territoires gourmands du Québec et d’ailleurs!
En savoir plus
4 commentaires
  • Jocelyne Blais
    Posted at 11:22h, 23 mars Répondre

    Bonjour Julie, je veux te remercier pour ta visite et d’avoir donnée un clin d’oeil chez-nous à la Buttonnière, au sujet de ton livre j’aimerais bien savoir ou l’on peut se le procurer! tu m’as faite voir des endroits que je ne connaissait pas.Merci!

    • Julie Aube
      Posted at 11:51h, 23 mars Répondre

      C’était un réel plaisir! Mon livre sera en vente dans toutes les librairies dès le 20 avril! 🙂 Il n’est pas encore sorti encore, mais ça s’en vient très vite! Merci et au plaisir!

  • Francine...Les Vergers du Cap
    Posted at 14:40h, 23 mars Répondre

    C’est chouette que vous partagiez cette belle escapade et expérience avec nous. Merci.
    Nous sommes des producteurs au coeur de votre expérience et à lire et voir votre descriptif, c’est inspirant, vivifiant et ça ressemble bien à ce que l’on aime faire:  »Vivre du bonheur  »
    Merci infiniment !

  • Bilan d’une année gourmande en 16 points | Julie Aubé
    Posted at 16:38h, 13 avril Répondre

    […] haut en bas, gauche à droite : Sandwich au pâté d’oie et d’argousier régional fait chez Joe l’épicier (Montma…, wrap « Tadousnack » de saumon fumé maison, crevettes nordiques et fromage […]

Écrire un commentaire