Prenez le champ! : 2 ans et toujours aussi inspirant

(2018, avril). Voilà déjà 2 ans que le livre Prenez le champ! a été lancé. Contrairement à un guide touristique classique dont les informations techniques doivent être mises à jour régulièrement, Prenez le champ! se veut d’abord et avant tout un livre d’histoires. C’est pourquoi il est toujours aussi actuel, utile et inspirant, même 2 ans après sa publication!

Sur un total d’environ 150 entreprises présentées en portraits ou dans les cartes des 21 escapades, certains endroits ont notamment ajouté des cordes à leur arc, comme les Miels d’Anicet qui ont maintenant un café-cantine et un four à pizza extérieur. D’autres endroits, comme la Ferme Juniper, ont transformé leur kiosque basé sur la confiance en une boutique. D’autres encore ont rénové leurs lieux d’accueil ou ajouté des produits à leur offre. Plusieurs autres belles surprises et nouveautés vous attendent chez bon nombre d’agriculteurs! À vous de les découvrir en leur rendant visite!

Ici, je relève seulement quelques changements (qui se comptent sur les doigts des deux mains) qui peuvent influencer votre itinéraire (changements de nom ou d’adresse et fermetures).

Voici donc neuf mises à jour pour les lecteurs de Prenez le champ!, à consulter en ligne ou à imprimer et glisser dans le livre pour les avoir sur la route.

Escapade 4

Même excellent chocolat bean-to-bar… mais de l’autre bord de la rue!
P. 62 (portrait). Palette de bine a déménagé… en face, au 2047, chemin du Village. Je vous explique pourquoi dans cet article.

Escapade 7

Un temps d’arrêt pour mieux rebondir
P. 100 (portrait). Les proprios de la chèvrerie Barbe-bouc ont pris une pause pour l’été 2018, mais ils entendent bien redémarrer leurs activités prochainement. À suivre!

Escapade 10

Du séchoir à l’ébénisterie
P. 140 (portrait). Au Jardin portneuvois, on cultive toujours des fruits et légumes de façon écologique, mais la transformation de fruits et de tomates a cessé. L’entreprise a ajouté à ses activités le travail du bois, la culture du safran ainsi qu’un volet social et un accompagnement à la relève.

Escapade 12

P. 162-3 (carte). La boulangerie du Moulin de la Rémy est passée au feu en avril 2016, à peine quelques jours avant la sortie du livre.

Escapade 13

P. 174-5 (carte)
– La boulangerie La levée du jour a fermé ses portes. (À noter que La Mauve, tout près, a ouvert un nouveau bistro à saveur locale.)
– Casa Breton est devenue la Cidrerie Le Somnambule. Émile Robert et Ève Larouche Laliberté ont pris la relève de M. Breton et Mme Casabon en 2016. Changement d’image de marque et nouveaux cidres aux levures sauvages à découvrir!

Mon plus grand deuil
P.182 (portrait). La clientèle des Deux Briochés était au rendez-vous, fidèle et grandissante. Mais les horaires ultra-matinaux et les longues journées devenaient difficiles à porter pour Annick et Sébastien. Ils ont finalement décidé de fermer leur briocherie artisanale. Leurs pains, brioches et viennoiseries ont marqué les déjeuners chez les Aubé-Hudon. Heureusement, les deux briochés sont devenus des amis. Un de ces quatre, lors de nos fréquents détours dans Bellechasse, ils m’apprendront peut-être une recette de brioche…

Escapade 18

P. 233 (carte). Laperle et son boulanger s’appelle maintenant Bernard le boulanger.

Escapade 19

P. 248 (portrait). Riche de sa relève agricole, le Potager Mont-Rouge a acquis une seconde terre à Rougemont, non loin de la première. C’est à ce second site, le Potager Mont-Rouge Halte gourmande, que se fait aujourd’hui l’accueil des visiteurs pour l’autocueillette de tomates, de légumes variés et de pommes. On y trouve aussi maintenant la boutique. L’adresse est le 154, rang de la Montagne.

Imprimez ces mises à jour en cliquant ici. Vous obtiendrez une fiche du format du livre, à découper et à insérer dans votre Prenez le champ!

***

Je garde bien sûr les yeux ouverts pour tenir cette liste à jour. Cela dit, vérifiez toujours les heures d’ouverture ou de visite, les saisons d’activité, etc., des fermes et entreprises gourmandes où vous vous rendez. Pour ce faire, consultez leur site Web ou page Facebook ou encore donnez-leur un petit coup de fil. Vous mettez ainsi toutes les chances de votre côté en vue d’optimiser votre visite!

Sortez vos post-its!

En terminant – je le répète souvent – Prenez le champ!, c’est une collection de savoureuses trouvailles. Mais il ne s’agit pas d’un répertoire exhaustif. En parcourant les routes de campagne, vous croiserez plein d’autres fermes et arrêts gourmands à découvrir. Arrêtez-y et profitez-en pour garnir votre exemplaire de Prenez le champ! de post-its en y indiquant VOS coups de cœur! C’est un livre vivant, tout comme notre territoire et notre identité agroalimentaire.

Bonnes découvertes!

Julie Aubé

Prenez le champ avec moi pour rencontrer des producteurs et artisans passionnés, découvrir des saveurs extraordinaires et vous délier les jambes en parcourant les territoires gourmands du Québec et d’ailleurs!
En savoir plus

Les derniers articles par Julie Aubé (tout voir)

 

Écrire un commentaire