Soupe citrouille thaï

soupe citrouille thai

(2011, novembre). N’êtes-vous pas d’accord avec l’idée que le marché Jean-Talon fait partie de l’âme gastronomique de Montréal?

J’habite près du marché. Il suffit d’une marche de santé ou de quelques coups de pédales pour me retrouver au cœur de ce lieu vivant et coloré, ce théâtre de vie et de saveurs, lieu authentique où il fait bon flâner, goûter, jaser, découvrir et bien sûr remplir ses sacs de délicieuses trouvailles. Bambocher à travers les étals du marché ou simplement y prendre un café n’est-il pas un véritable antidote à la grisaille?

Si vous êtes amoureux du marché et que vous n’avez pas encore feuilleté le livre MARCHÉ JEAN-TALON, recettes et portraits, de Susan Semenak, dépêchez-vous de passer par votre librairie préférée! Véritable hommage à ce lieu incontournable de la vie montréalaise, le livre-album illustré de magnifiques photos permet de mieux connaître les différents producteurs et acteurs du marché tout en gagnant une bonne dose d’inspiration recettes.

Les propos et recettes étant présentés par saison, j’ai débuté ma lecture par le chapitre sur l’automne. C’est une recette à l’image du marché – combinant ingrédients locaux et inspirations internationales – que j’ai mijotée en premier. Plusieurs autres m’ont donné l’eau à la bouche et ne tarderont pas à être essayées… mais d’ici là, à la soupe !

Soupe citrouille thaï

Environ 8 portions

Ingrédients
30 ml (2 c. à soupe) d’huile végétale
2 petits oignons, hachés
3 gousses d’ail, écrasées
15 ml (1 c. à soupe) de gingembre frais râpé
15 ml (1 c. à soupe) de pâte de cari rouge
1 petite patate douce pelée, en cubes (on peut remplacer par une pomme de terre régulière)
1 petite citrouille pelée, en cubes
1 boîte de 400 ml (13,5 oz) de lait de coco
750 ml (3 tasses) de bouillon de poulet
10 ml (2 c. à thé) de pâte de tomate
15 ml (1 c. à soupe) de jus de lime frais

Préparation

  1. Faire revenir les oignons dans l’huile environ 2 minutes à feu moyen.
  2. Ajouter l’ail, le gingembre et la pâte de cari ; poursuivre la cuisson 1 minute en brassant.
  3. Ajouter la citrouille épépinée, le lait de coco, le bouillon et la pâte de tomate. (Il n’est pas mentionné quand ajouter la patate douce qui figure parmi les ingrédients. On l’ajoute ici, avec la citrouille). Porter à ébullition puis baisser le feu. Mijoter à découvert 20 minutes ou jusqu’à ce que la citrouille soit tendre. Retirer du feu et laisser tiédir.
  4. Réduire en purée dans un mélangeur. Incorporer le jus de lime. Garnir de coriandre et de piment fort, si désiré.

Référence. Recette du livre Marché Jean-Talon, recettes & portraits

Enregistrer

Julie Aubé

Prenez le champ avec moi pour rencontrer des producteurs et artisans passionnés, découvrir des saveurs extraordinaires et vous délier les jambes en parcourant les territoires gourmands du Québec et d’ailleurs!
En savoir plus

Les derniers articles par Julie Aubé (tout voir)

Tags:
10 commentaires
  • mic
    Posted at 14:17h, 20 novembre Répondre

    Elle est malade cette soupe!! Essayez la!!

  • mic
    Posted at 14:18h, 20 novembre Répondre

    J’y ai ajouté des petits oignons frais, ca donne une texture et un goût très apprécié!

  • Syntia
    Posted at 09:03h, 21 novembre Répondre

    Quelle belle photo Julie!

    J’ai une question: on parle de combien de tasse de cube de citrouille?
    Merci!

    • Julie Aubé
      Posted at 10:42h, 21 novembre Répondre

      Environ 1 litre (4 tasses) de cubes. Si la citrouille donne un peu plus ou un peu moins de cubes, ajuster la quantité de bouillon afin que le liquide arrive à la hauteur des légumes. Bonne cuisine!

  • JF
    Posted at 13:03h, 25 novembre Répondre

    Je l’ai faite! Délicieuse et un vrai succès auprès des amis.
    J’avais déjà mis une citrouille en purée. J’ai fait la recette avec 2 tasse de purée.
    De peur que ça ne soit pas suffisant, j’ai mis une grosse patate douce.
    Je pense que j,aurais du mettre un peu plus de bouillon. Je l’ai éclaircie un peu avant de la servir.
    Miam miam miam.

  • Sophie
    Posted at 09:15h, 31 octobre Répondre

    Bonjour julie!
    Qd tu parles de pate de tomate, veux-tu dire de la sauce tomate?
    Je voudrais la tester ce soir, ca m’a l’air succulent!

    • Julie Aube
      Posted at 12:31h, 31 octobre Répondre

      Bonjour! Je n’utilise pas de la sauce tomates mais bien de la pâte de tomate (soit d’une petite conserve, mais encore mieux d’un tube: c’est le même produit, mais c’est plus pratique quand on a besoin de petites quantités). Ces tubes de pâte de tomate se vendent avec les conserves, dans des boîtes de carton rectangulaires. Bonne cuisine, cette soupe est un délice!

  • Michèle StJacques
    Posted at 18:03h, 24 décembre Répondre

    Bonjour,
    Dans la préparation, il n’est pas question de la patate douce… Est ce qu’il y en a vraiment?
    Merci bcp!

    • Julie Aube
      Posted at 18:15h, 24 décembre Répondre

      Bonjour Michèle,
      Oui la recette prend une patate douce. J’ai toujours eu sur mon blogue des « bulles » grâce auxquelles je commentais et corrigeais les recettes au besoin. Pour cette recette de soupe, j’avais une bulle indiquant qu’il n’était pas indiqué dans la démarche à quel moment ajouter la patate. Or une mise à jour de mon wordpress il y a une dizaine de jours a fait disparaître les bulles du site. Je travaille en ce moment même à convertir les bulles en notes que j’ajoute maintenant directement aux recettes en gris-italique (pour éviter de retourner à de la programmation plus complexe qui ne semble pas suivre avec les mises à jour du thème wordpress). Je ne m’étais pas encore rendu à la soupe de citrouille, mais je viens de l’ajuster à l’instant avec la note en gris-italique qui indique quand ajouter la fameuse patate douce oubliée dans la version originale de cette savoureuse recette. Bonne cuisine et Joyeuses Fêtes

Écrire un commentaire