Une année Pasta Et Cetera

4 filles du défi Josée(2014, janvier). Qui peut se vanter d’avoir fait TOUTES les recettes d’un livre de cuisine? Il y a Julie Powell (Julie & Julia), pis y’a nous: 4 filles, 4 collègues, 4 amies. En 2013, chacune d’entre nous avons relevé le défi de réaliser les 88 recettes du livre Pasta Et Cetera de Josée Di Stasio.

Tel que promis le mois passé , on ne saurait tourner la page sur une année de «Défi Josée» sans prendre le temps de tirer quelques conclusions de l’aventure: c’est l’heure du bilan!

Commençons par un aperçu des aspects plus difficiles et des éléments qui nous ont aidé à relever notre défi.

Les p’tites déceptions

ingrédients frais

Sur nos 88 recettes, il n’y a pas eu que des succès. Stéphanie a été un peu déçue par la pasta bolognese qu’elle n’a pas trouvé assez relevée. Amélie a moins apprécié les pâtes aux pois verts et prosciutto et les conserves d’Elena (elle préfère la recette de Bernardin). Émilie, pour sa part, a moins été charmée par le carpaccio du marché qu’elle a trouvé sec, ainsi que par la trempette de mascarpone au chocolat, dans laquelle elle dit ne pas retrouver ni ce qu’elle aime du mascarpone, ni ce qu’elle aime du chocolat. Pour ma part, bien que j’aime le rapini, je n’ai bizarrement pas tellement aimé le pesto de rapini. Ni la carbonara aux légumes.

88 recettes plus tard, qu’avons-nous appris?

  • Émilie : «Je me sens encore plus en mesure d’improviser des plats de pâtes simples et savoureux à partir de n’importe quel ingrédient que j’ai sous la main».
  • Julie et Amélie abondent dans le même sens : l’importance de la qualité et de la fraîcheur des ingrédients. Pasta Et Cetera est rempli de recettes simples, qui peuvent être fades, trop salées, ou simplement décevantes avec des ingrédients ordinaires… mais réjouissantes en prenant soin de choisir des ingrédients frais et de qualité.
  • Stéphanie. «Ça n’a pas besoin d’être compliqué ou long à préparer pour être bon. Mots clés: simplicité, qualité et bien sûr huile, beurre, parmesan et crème!»

La question qui tue!

Pensez-vous que les participantes du Défi Josée seraient prêtes à recommencer un défi culinaire du genre?

  • Amélie : «Oui tout à fait. Avec un livre de techniques de base ou de recettes végétariennes qui explorent les techniques de préparation autant des légumineuses, tofu, tempeh, seitan que des produits céréaliers et des légumes…»
  • Stéphanie : «Oui, n’importe quand! Je suis game! Je pigerais sans doute dans le répertoire du prolifique Ricardo qui ne me déçoit jamais! Je répartirais mieux mes recettes durant l’année afin de manger plus varié. Ou j’opterais pour un livre avec une plus grande diversité de recettes (lire: pas autant de pâtes)».
  • Émilie : «Oui, je recommencerais le défi. Je le referais avec un autre livre de Josée di Stasio ou encore avec un des livres de Ricardo ou de Jamie Oliver, donc un livre dont les recettes peuvent aisément s’intégrer à ma planification de repas au quotidien».
  • Julie : «Oui c’est sûr! Mais idéalement en alternant les années de Défi avec une année de pause ou on peut cuisiner ce qu’on veut quand on veut! Un livre de recettes de base comme Mes Classique préférés de Daniel Vézina, ou encore un livre qui fait voyager comme celui du Cuisinier rebelle ou des Chasseurs d’épices».

Des moments marquants

tomate super hérosUne année de Défi, c’est plein de moments marquants. Quand j’ai demandé aux filles d’en partager quelques-uns, d’emblée on nomme toutes les 4 nos soirées de cuisine collective arrosées de spritz ou de bon vin. Par exemple, début septembre, on s’est fait un Party de tomates : on a acheté un énorme panier de tomates fraîches au marché, puis on a fait les conserves et les tomates confites en gang, en jasant, en s’aidant, en riant (entre autres des Flying tomatoes, n’avez-vous jamais remarqué qu’en émondant les tomates, elles ressemblent à de mini-super-héros volants?). Ok, le vin était bon, je vous l’accorde.

Mi-décembre, on s’est aussi fait un Party de biscotti : on s’est réunies pour préparer les 3 sortes de biscotti du livre ainsi que les sablés moka (voir nos 10 étapes en 7 photos). On a emballé le tout dans de jolis sachets de Noël et nous sommes toutes reparties avec une tonne de petits cadeaux gourmands à offrir autour de nous avant et pendant les Fêtes.biscotti

Un autre moment fort du Défi a été la remontée spectaculaire de Stéphanie! Quand elle a réalisé, à 6 semaines de l’échéance, qu’il lui restait 60 recettes à faire! Elle n’est pas une lâcheuse : elle a mis la pédale au fond, en commençant par une fin de semaine à 12 recettes! Ça a donné le rythme à la suite de son défi. Chapeau Steph, tu nous as toutes épatées!

baia dei formaggi

Notre Tournée des épiceries-pâtisseries italiennes de Montréal a été un autre moment marquant du Défi. Nous avons invité nos collègues à nous accompagner pour une sortie de groupe gourmande durant laquelle nous avons visité 5-6 épiceries-pâtisseries italiennes pour goûter de bonnes choses et faire le plein de bons ingrédients!

Un autre moment fort du Défi, c’est la publication d’un texte de Stéphanie, une lettre de Laura (sa fille) à Josée. Simple, sincère, touchant. À lire si ce n’est déjà fait!

ingrédients ragout

Ragoût du dimanche deluxe

Puis il y a eu la fois ou Amélie a calculé qu’elle a passé à travers trois giga morceaux de parmesan et acheté près de 18 kg de pâtes sèches pour le Défi, la fois ou mon chum et moi avons eu un épisode d’exagération en faisant une version deluxe du ragoût du dimanche (voir photo), la fois ou Stéphanie a payé cher pour un super prosciutto italien qui s’est retrouvé (pour ne pas dire «qui s’est perdu») dans les pasta alla genovese, toutes les discussions animées à l’heure du lunch, la fois ou les parents de Stéphanie ont eu peur de devoir troquer le traditionnel menu de dinde-tourtière du Réveillon pour des pâtes aux tomates, la fois ou mon chum a offert du saucisson aux figues et au chocolat à ses filles en le faisant passer pour du vrai saucisson au chocolat et vrai saucissonsaucisson, la fois ou on a servi du panettone glacé pour l’anniversaire de notre collègue Philippe, les fois où les filles d’Émilie ont commencé à demander «est-ce qu’on mange des pâtes?» plutôt que «qu’est-ce qu’on mange?», la fois ou Stéphanie et son chum ont mangé leurs tomates confites à même la plaque de cuisson tellement c’était bon, la fois où quelqu’un a créé un hashtag #DéfiJosée sur Twitter (on n’y avait pas pensé, mais on l’a adopté!), les fois ou Laura voulait cuisiner les recettes avec sa maman (et par le fait même repousser l’heure des devoirs)… et tant d’autres savoureux petits moments qui nous ont fait sourire en cours d’année!

Le 31 décembre 23h59, au moment où se terminait officiellement le défi, nous étions dans nos familles, quelque chose de pétillant à la main, pour accueillir la nouvelle année avec ceux qu’on aime, non sans trinquer du même coup à une année de Défi brillamment relevée!

Psst ! …

Ne manquez pas le billet rédigé par un quatuor de rédacteurs invités constitué de nos amoureux respectifs (aka les Hommes du Défi Josée!). Réunis autour d’une bière, les Hommes ont été invités à partager à leur tour de leur bilan d’une année 2013 sous le signe des Pasta!

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Julie Aubé

Prenez le champ avec moi pour rencontrer des producteurs et artisans passionnés, découvrir des saveurs extraordinaires et vous délier les jambes en parcourant les territoires gourmands du Québec et d’ailleurs!
En savoir plus
Tags:
5 commentaires
  • Mic
    Posted at 14:59h, 21 janvier Répondre

    Vous êtes mes idoles les filles! BRAVO!!!

  • Chantal Marinier
    Posted at 02:02h, 22 janvier Répondre

    Quelle idée géniale et surtout, bravo à toutes les quatre pour cette belle aventure ainsi que la réussite du défi.
    Julie, j’ai toujours très hâte de te lire!

  • Julie :)
    Posted at 01:03h, 01 février Répondre

    Vraiment superbe comme défi! J’ai d’ailleurs goûté à quelques recettes au cours de l’année 🙂
    La prochaine fois, faites-moi signe et j’embarque!!

  • Le défi patissier
    Posted at 05:52h, 19 janvier Répondre

    Bravo les filles !!
    Je me lance dans le même genre de défi, version pâtisserie, dans l’idée d’une reconversion.
    Gros challenge pour la novice en cuisine que je suis !
    ledefipatissier.blogspot.com

    • Julie Aube
      Posted at 15:15h, 19 janvier Répondre

      Super! Je vais te suivre avec intérêt! Bonne chance et surtout, bon appétit! 🙂

Écrire un commentaire