(2018, décembre). Parce qu’il reste encore une bonne semaine pour mijoter son menu des Fêtes et préparer des cadeaux gourmands, je vous propose une variante aux classiques atocas. Imaginez ces pots rouges vifs décorés d’une jolie étiquette, d’une petite branche de sapinage et d’un ruban coloré : succès garanti!

Curieux de savoir d’où vient la touche boréale? C’est tout simple : on fait infuser sa tisane sauvage préférée avec les canneberges durant leur courte cuisson. À noter que la durée d’infusion optimale variera selon la tisane utilisée et l’intensité du goût recherché. Fan de tisanes boréales, j’en ai toujours 4 à 5 sous la main pour alterner et découvrir de nouveaux mélanges. Si vous n’en avez pas, vous les trouverez dans plusieurs épiceries fines ainsi qu’en ligne.

Pour cette recette, j’ai opté pour une tisane de Gourmet Sauvage, composée de myrique baumier, de monarde et de sapin. L’emballage indique qu’elle a un parfum d’agrumes et d’épices, parfait pour un mariage réussi avec les canneberges! Mais n’hésitez surtout pas à faire des essais avec toute autre tisane qui vous inspire. Pas de tisane boréale? Une petite branche de sapin récoltée lors d’une sortie en nature saura certainement donner un parfum de forêt boréale à cette confiture qui, par ailleurs, contient uniquement des ingrédients québécois faciles à se procurer à ce temps-ci de l’année!

Confiture de canneberges au parfum boréal

Rendement : 5 pots de 250 ml (1 tasse)

Ingrédients
750 g de canneberges fraîches ou congelées
310 ml (1 1/4 tasse) de jus de pomme
425 ml (1 3/4 tasse) de sirop d’érable
125 ml (1/2 tasse) de tisane sauvage Nuit boréale de Gourmet Sauvage (ou celle de votre choix)

Préparation 

  1. Dans une casserole, mélanger les canneberges, le jus de pomme et le sirop d’érable. Porter à ébullition à feu moyen vif.
  2. Pendant ce temps, déposer la tisane au centre d’un carré de coton fromage, refermer en baluchon et attacher avec de la ficelle. Déposer le baluchon de tisane dans le chaudron.
  3. Lorsque le mélange atteint l’ébullition, baisser le feu pour laisser la préparation mijoter doucement pendant 15 minutes (ou 20 minutes, si vous souhaitez un goût plus prononcé).
  4. Retirer le baluchon de tisane et, si désiré, passer la confiture au mélangeur pour la rendre plus lisse.
  5. Remplir 5 pots de 250 ml pendant que la confiture est encore chaude.

Note : si vous désirez conserver les pots à température ambiance, appliquez-leur le traitement de chaleur présenté ici. Remplissez les pots jusqu’à 0,5 cm du bord et traitez les confitures à la chaleur durant 10 minutes.

Julie Aubé

Prenez le champ avec moi pour rencontrer des producteurs et artisans passionnés, découvrir des saveurs extraordinaires et vous délier les jambes en parcourant les territoires gourmands du Québec et d’ailleurs!
En savoir plus