(2020.05). Cette année, on ne pourra pas tous célébrer la fête des mères “en personne” avec les mamans qu’on aime. On peut toutefois profiter de ce début de semaine pour penser, chacun dans son contexte, à une idée qui serait douce au coeur (et aux papilles!) des mamans.

En plus de s’appeller ou de “zoomer”, lorsqu’on est éloigné, on peut poster une carte et faire livrer des produits gourmands par exemple. Si on est plus proche, on peut envisager de cuisiner quelques gourmandises et d’aller les déposer sur le perron!

Voici une idée de gâterie à cuisiner pour la fête des mères… qui prend des airs de carte ET de bouquet de fleurs en même temps! Il s’agit de décorer une focaccia maison de morceaux de légumes et d’herbes pour créer un “bouquet” comestible aussi beau que réellement savoureux.

Il y a plusieurs façons de cuisiner de la focaccia. Si vous avez déjà une recette que vous aimez, il ne vous reste qu’à la décorer! Si vous n’avez pas de recette sous la main, en voici une qui marche bien, en version locale évidemment!

Notez qu’elle se cuisine sur deux jours, donc si vous souhaitez la cuire et la livrer dimanche pour la fête des mères, démarrez la recette samedi! Cela dit, c’est une précieuse petite recette de base qui se laisse apprécier à l’année, décorée ou pas!

Focaccia

1 plaque de 9 x 13 pouces

Ingrédients jour 1
8 g de levure sèche traditionnelle
335 g eau tiède
5 ml (1 c. à thé) sirop d’érable
500 g de farine locale non-blanchie
5 ml (1 c. à thé) sel de mer fin
60 ml (¼ tasse) d’huile de caméline ou de tournesol, ou un mélange (divisée)

Ingrédients jour 2
2,5 ml (½ c. à thé) de sel de mer fin ou herbes salées
30 ml (2 c. à soupe) eau
Huile locale et fleur de sel

Garnitures d’ici pour faire joli
Courges, carottes ou betteraves (cuites) coupées à l’économe ou à la mandoline
Légumes marinés, herbes fraîches, ail confit, oignons, etc.

Préparation

  1. JOUR 1. Dans un petit bol, mélanger la levure, l’eau tiède et le sirop d’érable. Laisser reposer 5 minutes.
  2. Dans un grand bol, combiner la farine et le sel. Mélanger et faire un puits au centre.
  3. Ajouter le liquide réservé dans le puits et mélanger avec une main pour bien rassembler le tout. Couvrir d’un linge à vaisselle propre et laisser reposer 20 minutes.
  4. Ajouter un filet d’huile et rabattre la pâte en mettant la main sous la pâte pour l’étirer et la ramener sur le dessus. Répéter le mouvement (que cette capsule explique bien) jusqu’à faire tout le tour du bol. Couvrez et reposer 20 minutes.
  5. Répéter l’étape 4 deux autres fois en ajoutant un peu d’huile à chaque fois.
  6. Mettre un papier parchemin au fond d’une plaque de 9 x 13 pouces et verser le reste de l’huile.
  7. Étaler la pâte doucement avec le bout des doigts et l’étirant un peu pour qu’elle couvre tout le fond. Couvrir de pellicule plastique ou d’un sac et placer au frigo jusqu’au lendemain.
  8. JOUR 2. Sortir la focaccia du frigo 1h avant la cuisson. Presser la surface avec le bout des doigts pour faire des encavures dans la pâte. Préparer une saumure en mélangeant l’eau et le sel (ou herbes salées) et la verser dans les trous. Couvrir et laisser tempérer et gonfler.
  9. Environ 30 minutes avant la cuisson, placer la gille dans le bas du four et préchauffer le four à 220°C (430°F).
  10. Préparer les garnitures. Avant la cuisson, les disposer sur la focaccia en les enfonçant un peu dans la pâte.
  11. Ajouter un filet d’huile et un peu de fleur de sel, puis cuire environ 20 minutes (ou jusqu’à ce qu’elle soit bien dorée).
  12. À la sortie du four, verser un filet d’huile sur la focaccia et laisser refroidir complètement avant de couper.

Note : Cette recette peut aussi servir de base pour faire une pizza maison à croûte moelleuse et généreuse!

Photos : Rachel Ouellette

Les derniers articles par Julie Aubé (tout voir)