(2020.03). Parce que l’heure est à limiter les sorties, c’est l’occasion de se mettre en mode “cuisiner avec ce qu’on a”, “vide-frigo”, “touski” et “ménage de garde-manger”. C’est impressionnant, quand on s’y met, tout ce qu’on réussit à se préparer à base de ce qu’on a déjà à la maison!

À ce temps-ci de l’année, les pommes sont parfois plus molles. Je garde de côté celles qui semblent moins appétissantes à croquer pour les cuisiner. C’était l’inspiration de base pour ce gâteau!

Comme à mon habitude, je remplace le sucre importé par une version locale. En plein temps des sucres plutôt difficile pour bien des acériculteurs, et parce que l’accord “érable & pommes” est si savoureux (essayez aussi ma croustade!), j’ai sucré ce gâteau au sirop d’érable et aux pépites d’érable. (Plusieurs érablières livrent ces produits au besoin!)

Finalement, on voit souvent la pomme associée à la cannelle, et c’est vrai que c’est bon. Un classique c’est un classique!
Pour le plaisir de parfumer mes recettes d’aromates du territoire, je remplace régulièrement la cannelle par des plantes sauvages ou des épices boréales. C’est un tel univers à découvrir que j’ai l’impression que c’est le projet d’une vie! Mais une recette à la fois, je m’amuse.

C’est certain qu’on goûte davantage la pomme et l’érable quand on ne met pas de cannelle (elle prend, mine de rien, beaucoup de place dans le goût d’une recette). Pour ce gâteau, j’ai utilisé du poivre des dunes, puisque j’en ai en ce moment à la maison. Le poivre des dunes, aussi appelé poivre ou aulne crispé, ressemble au poivre long, mais il est en réalité le chaton de l’aulne tardif. Une fois moulu, on l’utilise comme un poivre dans nos recettes. Le goût est légèrement poivré, mais aussi un peu floral, boisé et résineux.

À 2,5 ml (1/2 c. à thé) dans ce gâteau, c’est discret, mais ça ajoute un petit quelque chose. Vous pourriez en mettre un peu plus si vous souhaitez percevoir davantage cet ingrédient.

Si vous n’avez pas d’aromates locaux à la maison, il est possible de s’en faire livrer à la maison auprès de plusieurs cueilleurs et artisans d’ici! Voici quelques exemples non-exhaustifs de ceux qui pourraient vous en livrer :

Bon appétit!

Gâteau érable, pommes et poivre des dunes

10 portions

Ingrédients
4 pommes, pelées et tranchées (environ 300g une fois pelées et tranchées)
15 ml (1 c. à soupe) de vinaigre de cidre
250 ml (1 tasse) de farine tout usage non blanchie
60 ml (1/4 tasse) de farine intégrale
7,5 ml (1 1/2 c. à thé) de poudre à pâte
2,5 ml (1/2 c. à thé) de sel
2,5 ml (1/2 c.  thé) de poivre des dunes moulu
125 ml (1/2 tasse) de beurre fondu
125 ml (1/2 tasse) de sirop d’érable
125 ml (1/2 tasse) de lait tiède
1 œuf
5 ml (1 c. à thé) d’essence de mélilot
30 ml (2 c. à soupe) de sucre d’érable ou de pépites d’érable

Préparation

  1. Préchauffer le four à 180°C (350°F) et beurrer un moule à charnière de 9 ou 10 pouces (ou encore une poêle en fonte de même dimension; c’est ce que j’ai utilisé pour le gâteau en photo).
  2. Dans un bol, ajouter le vinaigre à 250 ml (1 tasse) d’eau, et y déposer les pommes au fur et à mesure qu’elles sont tranchées. Réserver.
  3. Dans un petit bol, mélanger les farines, la poudre à pâte, le sel et le poivre des dunes. Réserver.
  4. Dans un grand bol, battre le beurre fondu avec le sirop d’érable et le lait. Ajouter l’œuf et le mélilot et battre à nouveau.
  5. Ajouter les ingrédients secs aux ingrédients humides et mélanger à l’aide d’une spatule.
  6. Verser la préparation dans le moule beurré.
  7. Répartir les pommes sur le dessus en les enfonçant légèrement dans la préparation.
  8. Saupoudrer les pépites d’érable sur le dessus et cuire 55 à 60 minutes, ou jusqu’à ce que le centre soit cuit.
  9. Si désiré, ajouter plus de pépites d’érable à la sortie du four. Savourer froid ou tiède.
Les derniers articles par Julie Aubé (tout voir)