(2020.06). Pour vrai, je ne savais pas comment l’appeler cette recette. Ça aurait pu être salsa d’asperges, parce que les herbes et les oignons verts rappellent un peu cette sauce qu’on aime grignoter avec des croustilles à l’apéro. Ça aurait pu être une salade d’asperges, parce que je la sers carrément en entrée (comme sur la photo ci-dessus, avec graines de citrouille rôties et fleur de ciboulette) ou en accompagnement de n’importe quel type de repas (comme sur la photo ci-bas, pour accompagner une salade de crevettes nordiques). Ça aurait pu être un pesto d’asperges, mais je viens juste de publier un pesto de fleur d’ail, vaut varier! 😉

J’ai mis tapenade, parce que la couleur et la texture me font penser à une tapenade d’olives vertes et parce cette préparation s’utilise aussi facilement qu’une tapenade en garniture : sur un croûton à l’apéro, sur n’importe quelle salade, sur des asperges ou autre légume grillé au barbecue, tartinée dans un grilled cheese, pour vrai, partout ou ça vous inspire!

Et il faut en profiter des asperges, la saison déjà achève!

Bien sûr, on peut en faire provision. Bon an mal an, je congèle du potage d’asperges et j’achète des asperges marinées à la Ferme Cormier (trop bonnes!). Ce n’est pas un légume que je congèle en abondance en tronçons, car ce n’est pas mon préféré après le passage au congélateur (préférence personnelle). Mais bonne nouvelle : j’ai fait le test la tapenade d’asperge a encore un goût et une texture intéressante après congélation! J’en fais presque chaque jour ces temps-ci et j’en congèle en petites portions pour cet hiver!

Vous verrez, c’est une recette “canevas”; davantage un concept qu’une recette à suivre à la lettre, ce qui laisse amplement la latitude de l’adapter à ce que vous avez sous la main! Ça ne goûte pas exactement la même chose de fois en fois, selon les feuillages et les herbes que vous utiliserez, et ça fait partie du plaisir!

Avant de terminer avec la recette, je place ici le lien d’un article que j’ai écrit dans Le Devoir de samedi dernier, en lien avec les asperges. En fait, avec l’homme qui plantait des asperges. Bonne lecture et bon appétit!

Tapenade d’asperges

Donne environ 500 ml (2 tasses)

Ingrédients
250 ml (1 tasse) de verdures tassées (roquette, moutarde, fanes…)
125 ml (1/2 tasse) d’un mélange de fines herbes tassées (ciboulette, oseille, menthe)
2-3 oignons verts (selon leur taille)
1 gousse d’ail (ou 1 fleur d’ail lorsqu’elle arrive vers la fin de la saison des asperges)
60 ml (1/4 tasse) de croûtons maison (j’utilise mes croûtons à la sauge pour ceux qui ont Mangez local!)
2,5 ml (1/2 c. à thé) de sel
1 ml (1/4 c. à thé) de piment Gorria (ou du piment fort frais si vous en avez déjà dans vos paniers/marchés)
20 ml (4 c. à thé) d’huile de caméline ou de tournesol
20 ml (4 c. à thé) de vinaigre de cidre
1 botte d’asperges

Préparation

  1. Dans le bol du robot culinaire, déposer tous les ingrédients sauf les asperges.
  2. Miser jusqu’à ce que le mélange ait la consistance d’un pesto.
  3. Ajouter les asperges en tronçons. Activer le robot en pulsant, une seconde à la fois, 7 à 8 fois. (L’idée est de ne pas trop mixer: on veut des mini-cubes d’asperges, pas une sauce). Nettoyer le bol du robot avec une spatule et pulser quelques fois encore, juste le nécessaire pour réduire en petits morceaux les tronçons d’asperges restants.
  4. Ajuster l’assaisonnement et utiliser… partout!

Les derniers articles par Julie Aubé (tout voir)