Albondigas au porc et orange

Boulettes albondigas(2012, février). Il y a de ces recettes qu’on ne prépare pas sans les doubler, ou les tripler. Parce que c’est tellement apprécié de tous que ça s’envole vite.
Parce que ça se congèle bien et que ça dépanne drôlement quand le temps manque.
Parce qu’une fois les mains dans la viande, aussi bien rouler quelques douzaines de boulettes de plus.

C’est le cas de ces albondigas, des boulettes de viande d’inspiration espagnole. Une recette que j’ai aimé dans sa version originale suivie à la lettre (sympa les parfums d’orange et de cannelle!), mais qui a l’avantage de s’adapter aisément aux goûts ou aux ingrédients disponibles à la maison. Par exemple, si je la recuisinais cette semaine avec ce qui est dispo au frigo, je remplacerais les pignons par des tomates séchées et le persil par de l’origan frais. Et j’ai aussi bien envie d’essayer, la prochaine fois, en ajoutant des épinards cuits hachés et une petite touche pimentée. Et vous?

Albondigas de porc et orange

Rendement : 3 douzaines de boulettes

Ingrédients
60 ml (¼ tasse) d’huile d’olive
1 petit oignon haché finement
30 ml (2 c. à soupe) de pignons
2 gousses d’ail écrasées
De la farine pour enrober
500g (1lb) de porc haché
250g (½lb) de veau haché
125 ml (½ tasse) de chapelure
Le zeste finement râpé d’une orange
1 œuf légèrement battu
30 ml (2 c. à soupe) de persil haché finement
5 ml (1 c. à thé) de graines de fenouil moulues
Sel et poivre

La sauce (à préparer pendant la cuisson des boulettes)
15 ml (1 c. à soupe) d’huile d’olive
1 petit oignon haché finement
1 gousse d’ail écrasée
250 ml (1 tasse) de tomates en boîte, hachées
60 ml (¼ tasse) de vin blanc
60 ml (¼ tasse) de jus d’orange
1 petit bâton de cannelle

Préparation

  1. Faire revenir les oignons dans 15 ml (1 c. à soupe) d’huile jusqu’à ce qu’ils soient tendres. Ajouter les pignons et l’ail et poursuivre la cuisson jusqu’à ce que le tout soit doré. Réserver.
  2. Répandre la farine dans une assiette. Dans un bol, combiner les oignons, la viande et les autres ingrédients des boulettes.
  3. Former des boulettes de la grosseur d’une bouchée, et les rouler dans la farine.
  4. Chauffer le restant de l’huile à feu moyen et faire frire les boulettes de tous les côtés. Laisser égoutter sur un plateau tapissé de papier absorbant. (Procédez par batch, environ une douzaine de boulettes à la fois).
  5. Pour faire la sauce, faire sauter l’oignon et l’ail dans l’huile jusqu’à tendreté. Ajouter les tomates et leur jus, le vin, le jus d’orange et le bâton de cannelle. Mijoter à feu moyen jusqu’à ce que la sauce épaississe, soit 10 minutes.
  6. Ajouter les boulettes à la sauce et chauffer en remuant pour enrober (Vous pouvez aussi congeler des boulettes non enrobées de sauce et les servir autrement quelque temps plus tard, avec un riz, sur un plat de pâte, dans une soupe repas…).

Référence. Recette du livre Marché Jean-Talon, recettes & portraits

Enregistrer

Julie Aubé

Prenez le champ avec moi pour rencontrer des producteurs et artisans passionnés, découvrir des saveurs extraordinaires et vous délier les jambes en parcourant les territoires gourmands du Québec et d’ailleurs!
En savoir plus

Les derniers articles par Julie Aubé (tout voir)

3 commentaires
  • Andréa
    Posted at 05:37h, 22 février Répondre

    haaa les albondigas, LA tapa par excellence ! ta version est originale et tentante, j’aime beaucoup l’idée de l’orange
    très bonne journée !

  • m-a
    Posted at 15:37h, 23 février Répondre

    Je cherche justement des recettes à congeler, celle-ci à l’air très bonne! Si on congèle, on congèle les boulettes dans la sauce ou on les congèle séparement?
    merci

    • Julie Aubé
      Posted at 21:34h, 23 février Répondre

      J’ai fait les deux, et ça marche très bien dans les deux cas. J’en ai congelé dans la sauce originale, mais j’avais aussi congelé des boulettes sans sauce, que j’ai utilisées autrement (dans un plats de pâtes, et une autre fois en les ajoutant à une soupe type minestrone pour la transformer en soupe-repas!). C’est pourquoi ça vaut la peine de doubler, il y a plusieurs façons de les re-servir, telles quelles ou autrement! Bon appétit !

Écrire un commentaire