Gâteau meringué aux fraises

Gateau aux fraises, à l'érable et au mélilot

(2017, juin). Pour la fête nationale des Québécois, je propose un gâteau tout simple qui met non seulement un fruit de saison en vedette, mais qui est sucré et aromatisé à 100% avec des saveurs locales.

Le seul sucre utilisé est le sucre d’érable pur.

Et la vanille est remplacée par du mélilot, une petite fleur sauvage des prairies québécoises qui contient une molécule proche de la vanilline. On peut s’en procurer en extrait liquide auprès de l’entreprise Gourmet Sauvage (Laurentides). Sur son site, le mélilot est décrit comme la « vanille boréale » : « ses notes de foin, d’amandes et de vanille sont complexes et enivrantes. En fermant les yeux, vous percevrez l’odeur des fins de journées estivales, alors que le mélilot embaume l’air chaud de la campagne« . Ingrédients : alcool, mélilot.

On peut aussi s’en procurer sous forme de poudre auprès de l’entreprise Gaspésie Sauvage (Gaspésie). Ici, on parle de « notre vanille sauvage », et de parfums qui évoquent la vanille, la fève tonka et les arômes sucrés de foin coupé.  Ingrédients : « 100% poudre de fleurs sauvages, le mélilot. 0% cochonneries », est-il indiqué avec une pointe d’humour sur leur site.

Je trouve l’essence et la poudre de mélilot près de chez moi au Marché des Saveurs du Marché Jean-Talon. Il est possible de commander les produits sur les sites web des entreprises mentionnées ci-dessus.

Soyons fiers de notre savoureuse identité.
Bon appétit et bonne fête des Québécois!

Gâteau meringué aux fraises et au mélilot

Portions : 10-12

Ingrédients
500 ml (2 tasses) de farine tout usage non blanchie du Québec
10 ml (2 c. à thé) de poudre à pâte
125 ml (½ tasse) de beurre ramolli
125 ml (½ tasse) de sucre d’érable
5 ml (1 c. à thé) d’essence de mélilot ou 10 ml (2 c. à thé) de poudre de mélilot
4 jaunes d’œufs fermiers
250 ml (1 tasse) de lait

Meringue
4 blancs d’œufs fermiers
250 ml (1 tasse) de sucre d’érable

Garniture
750 ml à 1 L (3 à 4 tasses) de fraises du Québec, la moitié coupées en 4 (pour l’étage) et l’autre moitié entière (pour la déco)

Préparation

  1. Préchauffer le four à 350oF (180oC), placer la grille au centre du four et tapisser la base d’un moule à charnières de 20 cm (8 po) de papier parchemin.
  2. Dans un bol, mélanger la farine et la poudre à pâte. Réserver.
  3. Dans un grand bol, crémer le beurre et le sucre au batteur à main jusqu’à ce que le mélange blanchisse. Tout en mélangeant, ajouter l’essence de mélilot et les jaunes d’œuf un à un.
  4. Ajouter en alternance le mélange de farine et le lait.
  5. Verser la pâte dans le moule et étendre uniformément à l’aide d’une spatule.
  6. Cuire au four 30 à 40 minutes ou jusqu’à ce que le dessus soit doré et qu’un cure-dent inséré au centre du gâteau en ressorte propre. Démouler délicatement et laisser refroidir sur une grille.
  7. Pour faire la meringue, battre les œufs jusqu’à ce qu’ils forment des pics mous, puis ajouter graduellement le sucre d’érable tout en mélangeant. Continuer de battre jusqu’à ce que le mélange soit plus ferme et luisant.
  8. Une fois le gâteau refroidi, couper le gâteau en deux sur le sens de l’épaisseur. Diviser la meringue en deux et en étendre la moitié sur le dessus d’une des deux tranches de gâteau.
  9. Garnir des fraises coupées en 4.
  10. Déposer l’autre gâteau et garnir du reste de la meringue et des fraises entières.

Note: Ce dessert est meilleur et plus joli préparé à la dernière minute!

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Julie Aubé

Prenez le champ avec moi pour rencontrer des producteurs et artisans passionnés, découvrir des saveurs extraordinaires et vous délier les jambes en parcourant les territoires gourmands du Québec et d’ailleurs!
En savoir plus

Les derniers articles par Julie Aubé (tout voir)

Tags:
9 commentaires
  • Annie
    Posted at 09:28h, 30 juin Répondre

    J’adore! Continue ton beau travail 🙂

    • Julie Aubé (www.julieaube.com)
      Posted at 09:27h, 01 juillet Répondre

      Merci ++ Annie !!

  • Geneviève O'Gleman
    Posted at 22:49h, 30 juin Répondre

    C’est une chouette idée! Continue à partager tes découvertes gourmandes et à savourer la popote maison comme tu le fais.

    • Julie Aubé (www.julieaube.com)
      Posted at 09:32h, 01 juillet Répondre

      Merci Geneviève!

  • Françoise
    Posted at 17:22h, 01 juillet Répondre

    Merci pour ton blogue et tes recettes. J’ai reçu ton adresse via « mon » fermier equiterre et depuis je regarde consciencieusement tes conseils. Je cuisine tous les jours simplement de bons produits selon mes inspirations et produits disponibles (je n’ai pas beaucoup de temps vu mon travail mais je prends le temps de préparer les souper ce qui me parait indispensable et un minimum) mais j’avoue être moins « patisseries », sachant que dans la patisserie, le choix et le respect des ingrédients est capital… je crois quand même que je vais m’y mettre vu tes superbes résultats!
    Merci en tout cas pour ta générosité, continue c’est très sympathique et positif!
    Je te souhaite beaucoup de succès.

    Françoise

    • Julie Aubé (www.julieaube.com)
      Posted at 18:43h, 01 juillet Répondre

      Quel gentil témoignage, merci !! Mon panier bio reprend d’ailleurs cette semaine, donc plein de belles recettes de saison à venir pour été ! Bravo pour votre assiduité en cuisine, et merci!

  • Bob
    Posted at 10:24h, 03 juillet Répondre

    Lâche pas le bon travail, on adore te lire (et le cuisiner!! ) !

  • Mangez Québec
    Posted at 10:11h, 05 juillet Répondre

    Félicitations d’encourager et de promouvoir les produits du Québec!!! C’est tout de même vrai que les recettes sont toujours réussies avec les produits d’ici…Car après tout…Les québécois sont bien meilleurs…Au goût!!! 🙂

Écrire un commentaire