À découvrir : Vignoble Les Pervenches

(2017, juillet). Au Vignoble Les Pervenches, à Farnham, les propriétaires-vignerons Michael Marler et Véronique Hupin se distinguent entre autres par leur choix de travailler la vigne en régie biologique et biodynamique. Il y a trois semaines, j’y ai amené les participants de l’Événement Prenez le champ avec Caribou dont le thème était « produire autrement ». En cette semaine #3 du Défi Boire Local, découvrez le Vignoble Les Pervenches.

Crédit de la photo ci-dessus: Krystel V. Morin.

Vignoble Les Pervenches

Crédit : Sabiha Merabet

Le bio fait partie de la philosophie des Marler-Hupin, qui ont acquis leur vignoble de Farnham en 2000 d’un homme qui y cultivait déjà de la vigne, dont du Chardonnay. Le Vignoble Les Pervenches est certifié bio depuis 2005.

Un peut plus tard, la biodynamie pique la curiosité des propriétaires qui l’essaient et l’adoptent. Elle vise à renforcer la vie du sol et la santé des plantes, à créer des domaines agricoles équilibrés ainsi qu’à respecter le vivant, le terroir et les rythmes (dont les cycles lunaires) afin de nourrir la terre et les hommes.

« Pour moi, la biodynamie, c’est mettre des petites nuances partout pour aider la vitalité des cultures. Mais ça ne rend pas les vins bons par magie! » – Michael Marler, tiré de Prenez le champ, p.236.

Micheal Marler du Vignoble les Pervenches

Crédit: Tania Jimenez

Derrière chaque vin se cachent beaucoup de décisions, le désir « d’élaborer le vin qu’il faut avec les raisins qu’ils ont », et celui de laisser leurs raisins « être ce qu’ils sont » en accentuant leurs aspects positifs. Leurs raisins, c’est un mélange de cépages hybrides (Seyval) et de cépages européens (Chardonnay, Pinot noir, Zweigelt). Résultat : des vins uniques, fermentés grâce aux levures naturelles des raisins, qui se distinguent par leur côté vivant.

Lors de notre visite à la mi-juin, nous avons dégusté le Seyval-Chardo 2016 en deux versions : légèrement sulfité et sans sulfites ajoutés. C’est impressionnant de constater qu’un soupçon de sulfites peut faire une différence aussi marquante sur le goût. Il y avait aussi l’Acacia, une nouvelle cuvée élevée en fûts d’acacia. Suivront au fil des prochains mois Les Rosiers (100% Chardonnay), Le Couchant (100% Chardonnay de vignes de 25 ans) et le Zweigelt-Pinot (100 % Vinifera).

Dégustation, vignoble les Pervenches

Crédit: Sabiha Merabet

Et vous? Qu’est-ce que vous avez bu de bon depuis le début du Défi Boire Local?

À venir!

Prendre le champ pour découvrir d’autres producteurs de boissons locales, ça vous dit? L’Événement Prenez le champ avec YUL EAT : thème « boire local » vous permettra de rencontrer les artisans du vignoble bio Pigeon Hill, du vignoble-cidrerie bio Clos Saragnat et de la microbrasserie Auberge Sutton Brouërie.

Détails et billets.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Julie Aubé

Prenez le champ avec moi pour rencontrer des producteurs et artisans passionnés, découvrir des saveurs extraordinaires et vous délier les jambes en parcourant les territoires gourmands du Québec et d’ailleurs!
En savoir plus

Les derniers articles par Julie Aubé (tout voir)

 

Écrire un commentaire