Tout le monde au marché!

(2017, août). «Je me donne comme mission d’encourager un rapprochement entre les consommateurs et les producteurs passionnés et passionnants qui nous donnent accès à des aliments frais issus d’une agriculture de proximité. Les marchés publics sont des endroits savoureux tout désignés pour que les rencontres aient lieu et que les liens se tissent et se solidifient.», explique la porte-parole de la Semaine québécoise des marchés publics (SQMP), Julie Aubé. Eh oui! Si j’encourage les mangeurs à associer des histoires, des visages et des paysages à leurs aliments 52 semaines par année, les occasions d’aborder le sujet avec les consommateurs et les médias se multiplieront du 11 au 20 août à l’occasion de la Semaine québécoise des marchés publics.

Cette semaine spéciale, qui a pour thème De la terre à la table en passant par votre marché public, est un prétexte pour parler des marchés, pour souligner leur caractère rassembleur et festif, ainsi que pour célébrer l’agriculture régionale et le travail des agriculteurs et des artisans qui la font vivre.

Plus d’une centaine d’activités sont organisées dans une cinquantaine de marchés au Québec : tant d’occasions de plus de visiter les marchés publics près de chez vous, ou ceux qui se trouvent sur les chemins que vous parcourez cet été! Consultez la programmation complète de la SQMP, ainsi que mon calendrier pour me croiser au marché! Je serai entre autres aux marchés suivants :

  • 11 août | MONTRÉAL : RDI matin vers 8h20
  • 12 août | CENTRE-DU-QUÉBEC : Marché public de Drummondville (mini-conférence)
  • 13 août | MAURICIE : Marché public de Saint-Élie-de-Caxton (mini-conférence et pique-nique animé)
  • 16 août | MONTÉRÉGIE : Marché des saveurs de L’Île-Perrot (mini-conférence)
  • 17 août | ABITIBI-TÉMISCAMINGUE : Marché public de Ville-Marie (visite)
  • 20 août | CENTRE-DU-QUÉBEC : Marché Godefroy (mini-conférence)

Acheter en circuit court, c’est donnant-donnant!

Comme consommateur, au marché public, on est gagnant à plein de points de vue!

  • Fraîcheur : On met la main sur des produits régionaux, de saison, qui n’ont pas voyagé. Dans le cas des produits maraîchers, les fruits et légumes sont souvent cueillis la veille ou le matin même. Une fraîcheur qui ravit tous les sens!
  • Variété : On se laisse charmer par des produits fins (confitures fines, charcuteries, alcools…) et on découvre de nouvelles saveurs (connaissez-vous l’argousier? le thé du Labrador? la viande de chevreau?). Mais on peut aussi et surtout faire des provisions de produits de base (fruits, légumes, œufs, viandes, pains, fromages…) pour nos repas du quotidien! Revenir à la maison avec des aliments de base alléchants qui ont désormais une histoire, ça nous incite à cuisiner maison, une habitude qui est au cœur d’une alimentation saine!
  • Traçabilité : Lorsqu’un mangeur se retrouve face à un producteur agricole à la ferme ou au marché, il a la possibilité de poser toutes ses questions. C’est la transparence parfaite, c’est un contact humain, simple, franc.
  • Rencontres : Ce contact humain simple et franc est précieux pour les agriculteurs et artisans qui rencontrent les gens qu’ils nourrissent. Il donne aussi une valeur aux aliments pour le consommateur, qui a l’occasion d’associer des histoires, des visages, des expériences à ce qu’il mange.
  • Ambiance : Ces rencontres associées aux saveurs qui ravissent les papilles font des marchés des rassemblements festifs à l’ambiance unique! C’est d’autant plus vrai cette semaine, alors que les marchés s’animent pour la SQMP!

Comme consommateur, en s’approvisionnant au marché public, on contribue à la santé de la planète et de la collectivité!

  • Rapprocher le champ et l’assiette en achetant localement :
    • réduit les kilomètres alimentaires de nos repas, ce qui est favorable à l’environnement;
    • soutient l’économie locale et la vitalité des communautés.
  • Éliminer les intermédiaires entre les consommateurs et les agriculteurs et artisans permet à ceux-ci d’offrir et d’obtenir un juste prix.
  • Encourager les petites productions à échelle humaine favorise la vitalité des régions et l’occupation du territoire

En prime, rencontrer les producteurs agricoles au marché, ça donne encore plus le goût de prendre le champ et de devenir agrotouriste pour aller les rencontrer chez eux!

L’agrotourisme et le tourisme gourmand, incluant les visites au marché public, ont cela de formidable qu’ils nous outillent et contribuent de savoureuse façon à faire de nous des mangeurs plus curieux, sensibles et responsables!

Profitez de la SQMP pour transformer votre visite occasionnelle au marché en délicieuse habitude!

Crédit des photos: Geneviève Rajotte-Sauriol, en visite des marchés publics de l’Outaouais

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Julie Aubé

Prenez le champ avec moi pour rencontrer des producteurs et artisans passionnés, découvrir des saveurs extraordinaires et vous délier les jambes en parcourant les territoires gourmands du Québec et d’ailleurs!
En savoir plus
 

Écrire un commentaire